Malbouffe : Nestlé admet dans un document interne que 60% de ses produits ne sont pas bons pour la santé

Le géant dans le domaine de l’alimentation Nestlé admet dans une publication interne que plus de 60% des produits qu’il vend ne sont "pas conformes à la définition de la santé", selon le Financial Times, qui a consulté cette publication. De plus, Nestlé y admet que, quels que soient les efforts qui seront faits à l’avenir, certaines catégories de ses produits ne pourront jamais être considérées comme 'sains'.

Selon le journal, ce document a circulé cette année parmi des hauts responsables de la firme. Il y est indiqué que, lorsqu’on exclut des produits Nestlé le café, la nourriture pour animaux, les aliments destinés aux bébés et ceux à usage médical, 37% seulement des produits atteindraient une note supérieure à 3,5 sur le "Health star rating system" australien, un système destiné à aider les consommateurs, un peu comme le Nutriscore en Europe, et dont le score maximum est 5 étoiles.


►►► À lire aussi : Des frites "A" et de l’huile d’olive "D", peut-on se fier au Nutri-score ?


Parmi les produits du groupe Nestlé, il y a du café soluble, des confiseries et des barres chocolatées, des eaux, des boissons lactées, et aussi des crèmes glacées et des nouilles instantanées. Le credo de Nestlé est "Good food, Good life", peut-on lire sur son site internet.

Mais Nestlé est en train de travailler sur un projet destiné à affiner sa stratégie en termes de nutrition et de santé, selon une-porte-parle citée par Le Monde. Le groupe souligne les efforts faits depuis 20 ans pour réduire les teneurs en sucre et en sodium qui auraient diminué "d’environ 14-15% au cours des sept dernières années".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK