Maladie de Newcastle: les exportations de volailles pourront reprendre vers tous les pays

Maladie de Newcastle: les exportations de volailles pourront reprendre vers tous les pays
Maladie de Newcastle: les exportations de volailles pourront reprendre vers tous les pays - © KARL-JOSEF HILDENBRAND - AFP

La Belgique bénéficie à nouveau du statut "indemne de la maladie de Newcastle" de l'Organisation mondiale de la Santé animale (OIE). Les exportations de volailles vers les pays qui avaient imposé un embargo ou des restrictions peuvent reprendre, annonce jeudi le ministre de l'Agriculture, Denis Ducarme, par voie de communiqué.

"Les mesures prises pour éradiquer la maladie de Newcastle ont été difficiles pour les professionnels et les hobbyistes mais elles permettent aujourd'hui à la Belgique de récupérer le statut 'indemne de la maladie de Newcastle', ce qui est une excellente nouvelle pour l'ensemble du secteur. Les producteurs belges pourront désormais exporter vers certains pays qui avaient imposé un embargo tels que la Biélorussie, l'Ukraine, Oman, le Mexique, la Russie, la Chine, le Kazakhstan, etc.", se réjouit le ministre.

Pour certains pays toutefois, des formalités complémentaires doivent encore être effectuées afin de rendre effective la levée de l'embargo.

La Belgique reçoit enfin le précieux sésame

En Belgique, la maladie s'est déclarée à partir d'avril 2018. Au total, trois foyers professionnels et 17 foyers amateurs ont été identifiés.

"Afin d'éradiquer la maladie, le ministre de l'Agriculture, en collaboration avec l'Afsca (Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire), a mis en place des opérations de nettoyage et de désinfection dans les foyers. Dans un premier temps, sur l'ensemble du territoire, tout rassemblement et commercialisation ont été interdits afin de limiter propagation du virus. Par la suite, ces restrictions ont été levées pour les professionnels pour s'appliquer uniquement aux amateurs", retrace le communiqué.

En octobre dernier, alors que plus aucun foyer n'avait été découvert au cours des trois mois précédents, la Belgique a introduit une demande auprès de l'OIE afin de retrouver le statut "indemne de maladie de Newcastle".

La Belgique a finalement obtenu le précieux sésame cette semaine.

D'origine virale et très contagieuse, la maladie de Newcastle affecte les oiseaux, notamment les volailles domestiques, et peut provoquer la mort. Selon l'Afsca, l'homme n'est pas sensible à la maladie. La consommation d'œufs, de viande de volaille et de produits d'origine avicole ne présente pas de risque.

Archives : Journal télévisé 19/06/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK