Maladie de Lyme: une morsure de tique ne signifie pas l'infection automatique

Maladie de Lyme: une morsure de tique ne signifie pas l'infection automatique
Maladie de Lyme: une morsure de tique ne signifie pas l'infection automatique - © Tous droits réservés

La tique signe son grand retour en même temps que les beaux jours. Cet insecte des bois se nourrit de sang et est même souvent considéré comme une menace pour la santé à cause de la maladie de Lyme. Pourtant, la bébête est moins dangereuse qu'on ne le pense. 

"Ca peut en effrayer certains, explique Anoah, la cheffe responsable d'un camp scout de Binche. Elle veut surtout éviter toute inquiétude : "Les enfants peuvent se faire des histoires entre eux et paniquer pour rien. Donc, on les rassure à ce propos et puis on fait notre inspection."

Une inspection bien nécessaire chez les plus petits. "Plus particulièrement lorsque les jeux se déroulent dans les bois ou dans les balades à travers champs, par exemple."

Mais une morsure n’est pas automatiquement synonyme d’infection : "Il y a chez certaines personnes une réaction liée à la morsure elle-même de la tique.

Vincent Colombie, infectiologue au Centre hospitalier Epicura, explique : "Souvent il y a des symptômes un peu dérangeants : ça chatouille, ça fait un petit peu mal. Mais ça ne signifie pas une maladie de Lyme ou même une infection."

Seules quatre personnes sur mille développent des symptômes sévères après une morsure. "La plupart du temps, c’est bénin de par le fait qu’il y a peu de tiques infectées et que il faut aussi une durée d’exposition. En fait la tique doit rester au moins 12 à 24h. pour qu’il y ait un risque majoré de transmission d’infection."

Pas question donc de paniquer. Quelques précautions comme de porter des vêtements couvrants et surveiller les zones à risque permettent d’éviter tout problème.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK