Mai 1940: l'exode des populations belges

RTBF
RTBF - © RTBF

L'une des pages les plus noires de notre histoire : l'invasion de la Belgique par l'Allemagne nazie. Quelques jours à peine après l'entrée des blindés allemands sur notre territoire, les autorités, impuissantes, appellent la population à fuir vers le sud. Commence alors ce que les manuels d'Histoire nomment "l'exode".

Il y a tout juste 70 ans, l'Allemagne nazie envahissait la Belgique. Le 10 mai 1940, Adolf Hitler lançait en effet ses armées sur le Benelux et la France. Rapidement, les lignes de défense sont enfoncées et la population voit avancer les blindés de la Wehrmacht.

Démunies, les autorités locales n'ont alors d'autre choix que de presser les habitants de fuir vers le sud. En quelques jours, 8 à 10 millions de réfugiés belges et français se retrouvent ainsi sur les routes, sous le feu des avions allemands.

Un exode qu'a justement connu Jean Delafontaine. Cet habitant d'Erquelinnes n'avait que 15 mois à l'époque mais est resté très marqué par ces événements. Nous vous proposons d'écouter son témoignage. Il revient sur la précipitation du départ et ce qui a motivé la fuite des habitants du village, il évoque également le trajet, entassés dans des wagons à bestiaux, mais aussi l'accueil qu'il a reçu là-bas dans le massif central. Un accueil d'abord très froid...

 

Isabelle Palmitessa

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK