Maëlle, 17 ans, décède suite à un choc toxique provoqué par un tampon hygiénique

Maëlle, 17 ans, décède suite à un choc toxique provoqué par un tampon hygiénique
Maëlle, 17 ans, décède suite à un choc toxique provoqué par un tampon hygiénique - © Tous droits réservés

Une jeune fille de 17 ans, Maëlle, originaire de Somzée (province namuroise), est décédée la semaine dernière à la suite d'un choc toxique provoqué par un tampon hygiénique. Selon Sudpresse, la jeune femme a commencé à se sentir mal lundi dernier. Fièvre et vomissements, le premier médecin de garde appelé par la famille lui diagnostique une gastro-entérite.

Mardi, la jeune femme est embarquée à l'hôpital où le corps médical pense toujours à une gastro-entérite. Ce n'est qu'après avoir été prise en charge dans un autre centre hospitalier que le bon diagnostic tombe : c'est un choc toxique. Mais il est trop tard pour intervenir : Maëlle est finalement décédée jeudi dernier. 

Les dangers du tampon hygiénique

Ce n'est pas la première fois qu'une jeune fille décède suite à une telle septicémie foudroyante. C'était aussi le cas de Katia, une Namuroise de 16 ans en 2016. Les tampons peuvent en effet favoriser le développement des bactéries, les dangereux staphylocoques dorés. Et ces bactéries peuvent ensuite rapidement proliférer dans le vagin et s'attaquer à différents organes vitaux comme le foie, les reins et le cœur.

Le risque de choc toxique est plus accru lorsqu'une jeune fille garde le même tampon trop longtemps. Ce qui ne serait pas le cas de Maëlle. Selon sa mère: "Elle était au courant de ce genre de risque et elle était doublement vigilante". Sur Facebook, la mère de Maëlle publie un message visant à prévenir les femmes des risques du port des tampons et appelle à informer davantage à ce sujet. 

De nombreuses heures ont en effet été nécessaires pour trouver le bon diagnostic alors que cette infection emporte ses victimes très rapidement: Maëlle est décédée 48h après les premiers symptômes. 

Pour sauver la vie d'autres enfants, la famille invite également à faire un don sur la page de Kassiopée ("le voyage de Kassiopée dans les étoiles"), une fille de l’entourage de Maëlle, partie aussi trop tôt pour une autre raison.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK