Made in Belgium : " Chez Léon ", le moules-frites à la Une

Chez Léon
Chez Léon - © V.Barbier

Notre série s’offre une pause gourmande. Arrêt dans une entreprise familiale de renom : « Chez Léon ». L’aventure a débuté il y a tout juste 120 ans quand Léon Vanlancker installe sa « Friture Leon » à la Rue des Bouchers, en plein coeur de Bruxelles. L’estaminet comptait 5 tables à l’époque. Il n'a cessé de grandir depuis!

C'est l'exposition Universelle de 1958 qui va lui donner ses lettres de noblesse. Bruxelles devient la capitale du moules-frites grâce à l’enseigne " Chez Léon ". Elle s'est étendue pour l'occasion, en achetant les bâtiments voisins. Aujourd'hui, le restaurant compte 9 maisons accolées les unes aux autres.

D'autres chiffres donnent le tournis. On est loin des 5 tables du début. Imaginez plutôt : 420 places assises (+ une centaine en terrasse), 400.000 couverts/an, quasi 1 tonne de moules préparée chaque jour. Il y a 120 plats à la carte dont une quinzaine de recettes de moules. La marque " Léon ", c’est aussi une bière blonde créée en 2001 et qui est servie désormais dans les avions de la Brussels Airlines.

"Léon" et l'exportation

Une douce belgitude qui s’exporte depuis plusieurs années. Après Bruxelles, Tournai, Mons ou Charleroi, le premier " Léon de Bruxelles " a ouvert ses portes à Paris il y a quasi 25 ans. Aujourd’hui, le marché français représente 74 enseignes, 6 millions de couverts et 130 millions de chiffres d’affaires. En 2012, arrivée en Grande-Bretagne avec l’ouverture d’un restaurant à Londres. Plus quelques fritkots en Chine.

Paul et Rudy Vanlancker (5ème génération) entendent faire connaître les spécialités belges un peu partout dans le monde. Ils ont gardé les recettes de leurs aïeux, mais ont engagé un nouveau chef pour apporter un brin de modernité dans la cuisine. Dans les plats comme au niveau technique. Mais tradition et ambiance familiale restent la base de la maison!

Véronique Barbier

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK