LPG, CNG, bioCNG, GNL : quelles sont les différentes possibilités de "rouler au gaz"?

Une station-service qui propose du bioCNG a récemment été inaugurée dans la province de Namur. Ce carburant est présenté comme une "alternative écologique au diesel, à l’essence et au LPG". Qu’en est-il ? Qu’est-ce que le bioCNG ? Quels sont les gaz qui peuvent être utilisés pour alimenter un moteur de voiture ?

Qu’est-ce que le CNG ?

Le CNG (Compressed Natural Gas) est du gaz naturel (le même qui est utilisé pour le chauffage central ou pour les gazinières) qui a été compressé à une pression d’environ 200 bar. En France il est appelé GNV (Gaz Naturel Véhicule). Ce gaz naturel est du méthane (CH4) a été produit par la fermentation de matières organiques (végétales et/ou animales) en l’absence d’oxygène. Plusieurs marques de voitures proposent des véhicules roulant au gaz naturel. La plupart d’entre elles sont équipées d’un double réservoir (gaz/essence), qui permet de passer à l’essence lorsque la réserve de CNG est épuisée.

Le gaz naturel est une énergie fossile et un gaz à effet de serre, sa combustion pollue et contribue donc au réchauffement climatique. Mais, selon l’Association Royale des Gaziers de Belgique, qui regroupe les gestionnaires de réseaux de transport de gaz et les entreprises qui travaillent dans le secteur du gaz naturel, rouler au CNG permet d’émettre moins de gaz à effet de serre, de produire moins d’oxydes d’azote (Nox) et de diminuer l’émission de particules fines que lorsque l’on roule au diesel. En outre, lors de son extraction du sol, une partie du méthane s’échappe dans l’atmosphère.

Environ 23.000 voitures roulent au CNG en Belgique, elles peuvent se ravitailler auprès de 145 stations-services.

3 images
Une station d’approvisionnement au LNG © Marin Tomas

D’autres véhicules peuvent rouler au gaz

Le GNL

Le GNL (gaz naturel liquéfié) ou LNG (liquefied natural gas) en anglais est aussi du gaz naturel mais qui a été refroidi à une température de -160°C à pression atmosphérique, afin qu’il passe de l’état gazeux à l’état liquide. Une fois liquéfié, son volume est bien moins important que sous sa forme gazeuse. Il prend l’apparence d’un liquide transparent et inodore. Bien sûr il doit être transporté et stocké dans des réservoirs qui préservent sa basse température. Son usage comme carburant sur les routes est rare : il est réservé à certains gros véhicules comme des camions ou des autobus.

3 images
Pour transformer une voiture à essence afin qu’elle roule aussi au LPG, il faut faire ajouter un deuxième réservoir © Getty Images

LPG

Le LPG (Liquid Petroleum Gas) est un dérivé du pétrole. C’est un mélange de propane et de butane, comprimé entre 5 et 7 bar. Rouler au LPG produit moins d’oxydes d’azote (Nox), de monoxyde de carbone (CO) et d’hydrocarbures brûlés qu’avec de l’essence ou du diesel. Peu de constructeurs proposent des véhicules équipés d’origine pour le LPG. Pour transformer une voiture à essence afin qu’elle roule aussi au LPG, il faut faire ajouter un deuxième réservoir, ce qui est assez onéreux. Le LPG libère moins d’énergie au litre que l’essence ou le diesel.

Le bio CNG et le bio GNL

Le biométhane, parfois surnommé "gaz vert", est du gaz produit à partir fermentation de déchets organiques. En France, on l’appelle Bio-GNV. C’est un gaz qui a la même composition, et donc les mêmes propriétés que le gaz naturel d’origine fossile. Il peut être utilisé, comme le CNG, dans des moteurs de voiture "classiques". Le bio GNL est du biométhane qui a été refroidi pour le rendre liquide, il peut être utilisé pour des camions ou des autobus.

Combien coûte le CNG ? Et le LPG ?

Selon des prix taxes comprises relevés en février 2021, le CNG ou bio CNG coûte entre 0,80 et 0,95 euro le kg. Le LNG coûte environ 0,96 euro le litre. LPG entre 0,53 et 0,613 euro le litre.

Sur le site gas.be, l’Association Royale des Gaziers de Belgique propose un module qui permet de comparer le coût d’un véhicule au CNG par rapport aux autres carburants. Au kilomètre parcouru, le CNG revient entre 40% et 50% moins cher que le diesel. Si l’on réside en Région wallonne, sous certaines conditions, il est possible d’obtenir, jusqu’au 30 juin 2021, une prime de 500 euros à l’achat d’un véhicule au gaz naturel.

Puis-je circuler au CNG ou au LPG dans la LEZ de Bruxelles ?

Dans la zone de basse émission de Bruxelles (LEZ), les véhicules qui roulent au CNG et au LPG sont soumis au même régime que ceux qui roulent à l’essence. Ceux qui sans norme EURO, ou ceux qui sont de norme EURO 1 jusque EURO 6 actuellement peuvent rouler. Les véhicules jusqu’à la norme EURO 2 seront interdits dans la zone à partir de 2025.

Norme 2020 2021 2022 2023 2024 2025
Euro 6 ok ok ok ok ok ok
Euro 5 ok ok ok ok ok ok
Euro 4 ok ok ok ok ok ok
Euro 3 ok ok ok ok ok ok
Euro 2 ok ok ok ok ok x
Euro 1 x x x x x x
Sans Euro x x x x x x

Comment évaluer l’impact environnemental de rouler au gaz ?

A la demande des Régions, un outil a été mis en place afin d’évaluer l’impact sur l’environnement que peut avoir un véhicule, en tenant compte de l’ensemble de ses émissions : production, carburant, utilisation, pollution locale, rejet de gaz à effet de serre et de particules. Cet outil est l’Ecoscore.

Concernant la pollution sonore, un véhicule au CNG est jusqu’à 50% plus silencieux qu’un véhicule à l’essence ou au diesel.

Où se ravitailler en gaz ?

CNG, GNL, bio CNG et bio GNL

Il y a actuellement en Belgique 140 stations-services qui proposent du CNG ou du bio CNG. Des applications pour smartphone permettent de les localiser. Le gouvernement wallon a pour "objectif est de voir circuler 300.000 véhicules au bio CNG à l’horizon 2030", selon le ministre wallon de la Mobilité Philippe Henry. Pour cela, à terme, les automobilistes devraient pouvoir s’approvisionner en bio CNG dans plus de 200 stations-services.

Plus d’1,4 million d’Européens roulent au CNG. Les pays les plus en pointe actuellement sont l’Allemagne ("erdgas"), l’Italie ("metano") et la Suède. Le réseau français de stations-services proposant du CNG est en train de se développer.

Il faut rappeler que les voitures au CNG peuvent aussi rouler avec un autre carburant.

Vous trouverez ici une carte mise à jour des stations-services CNG et LNG en Europe.

LPG

Il y a plusieurs centaines de stations-services LPG en Belgique mais il faut bien dire que ce carburant est en perte de vitesse : le nombre de véhicules au LPG en circulation ne cesse de diminuer ces dernières années.

Ce site permet de situer les stations-services délivrant du LPG en Europe.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK