Près de 20.000 jeunes ont manifesté pour le climat aux quatre coins de la Belgique

10.000 jeunes manifestent pour le climat à Louvain, plus de 7000 dans les autres villes belges
8 images
10.000 jeunes manifestent pour le climat à Louvain, plus de 7000 dans les autres villes belges - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Comme chaque jeudi, des étudiants ont séché les cours pour manifester en faveur d’une politique plus forte en faveur du climat. L’action était cette fois plus décentralisée que lors des éditions précédentes. Louvain, Bruxelles et Arlon constituaient les points névralgiques avec respectivement plus de 10.000, 5000 et 2000 participants. Au total, près de 20.000 ont manifesté aux quatre coins de la Belgique.


►►► À lire aussi : L’écologie sera une lutte ou ne sera pas (opinion)


 

Louvain: plus de 10.000 manifestants

Les responsables de la plateforme Youth for Climate ont décidé de répondre à l’invitation de Klima Leuven. Le rendez-vous pour les étudiants a donc été fixé à 12h30 à la Ladeuzeplein de Louvain.

La police de Louvain a confirmé que le nombre des 10.000 participants prévus sur la place Ladeuze a été largement dépassé et qu'il s'agit de "la plus forte mobilisation jamais vue à Louvain".

Différents personnes ont pris la parole sur la scène. Le bourgmestre de Louvain, Mohamed Ridouani (sp.a), a notamment déclaré : "Nous ne devons pas polariser autour de la question du climat, mais surtout collaborer.

Anuna De Wever, l'initiatrice du mouvement en Flandre, a également tenu un discours où elle a évoqué la démission de la ministre flamande de l'Environnement, Joke Schauvliege qui avait fondu en larmes :  "Ce n'est pas chouette de la voir si triste. J'espère que le débat va pouvoir à nouveau porter sur la politique."

En plus des discours, les jeunes pouvaient également profiter de concerts :

Bruxelles

Quelque 5000 élèves du secondaire et étudiants du supérieur ont manifesté jeudi matin dans le centre de la capitale, selon le comptage définitif de la police de Bruxelles-Ixelles. Le cortège de la manifestation pour le climat s’est ébranlé vers 10h45 depuis la gare du Nord. Il devait rejoindre la gare du Midi en empruntant le même parcours que la semaine dernière.

« On est plus chaud que le climat », ont scandé les manifestants, qui une fois de plus réclamaient une véritable politique climatique. « Aucun parti n’est crédible s’il n’applique pas une politique pour le climat », a expliqué un membre du mouvement Génération Climat, interrogé par une correspondante de Belga, ajoutant que les actions se poursuivront jusqu’aux élections prévues le 26 mai prochain. Banderoles et pancartes sont brandies en nombre par les jeunes mobilisés en faveur de l’environnement. Les drapeaux belge et européen flottent en tête du cortège.

Environ 500 étudiants devant l'hôtel de ville de Liège

Les élèves et les étudiants se sont rassemblés ce midi devant l'hôtel de ville de Liège. Ils étaient entre 500 et 700 selon les organisateurs, 250 selon la police. On est loin de la manifestation déferlante de la semaine dernière mais l'action se voulait symbolique, histoire de maintenir la pression. De nombreux étudiants ont par ailleurs organisé des actions dans leurs établissements, sur le temps de midi, ou à la récréation. 

Outre ce rassemblement, certaines écoles liégeoises ont organisé des actions en interne pour limiter le nombre d'absences des élèves au cours

2.000 manifestants à Arlon

À Arlon, 2000 étudiants s'engagent pour le climat selon la police et les organisateurs. C'était ainsi la troisième ville du pays qui compte le plus de manifestants.

Courtrai : 1000 jeunes présents

Dans la ville de Flandre occidentale aussi, c’était 1000 jeunes qui étaient présents. Ils ont exigé des politiciens une meilleure politique climatique et ont demandé plus d’efforts de la part des entreprises. A 9 heures, les élèves des groupes scolaires « Rhizo » et « het Guldensporencollege » de Courtrai se sont rassemblés. Avec des slogans et des couleurs, les élèves ont fait un tour de la ville en faisant arrêt à la maison communale et sont allés jusqu’au « Schouwburgplein ». Vers 10h30, la foule s’est dispersée et les élèves sont retournés en classe.

600 manifestants à Anvers

Pour la quatrième semaine consécutive, quelques centaines de jeunes sont descendus dans les rues d’Anvers jeudi matin pour manifester pour le climat. La police a estimé le nombre de participants à 600, qui reste le nombre le plus important dans cette ville. Ils sont passés de la place de l’Opéra vers le centre de la ville en direction de la place Verte.

À Herve aussi, les élèves se mobilisent

Quelque 500 élèves du collège Marie-Thérèse de Herve ont manifesté jeudi entre midi et 13h40 pour le climat. Un mouvement initié par plusieurs élèves de la 3e à la 6e secondaire afin de soutenir les étudiants qui défilaient et manifestaient au même moment dans les rues de Liège, la direction ayant interdit aux élèves de se rendre dans la Cité ardente où ils avaient été manifester 8 jours plus tôt avec 15.000 autres étudiants.

Mons: peu d'affluence

À Mons aussi, les étudiants se bougent pour le climat. Un événement Facebook suggère une manifestation entre 10h et 12h30, depuis la gare de Mons jusqu’à la Grand-Place en passant par le campus de l’UMons. L'affluence semble être moins grande qu'attendue. Plusieurs dizaines d'étudiants participent au sit-in sur le campus de la plaine de Nimy.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK