Londres-Sydney sans escale: comment se préparer à un vol qui dure plus de 19 heures

Après New-York - Sydney le 20 octobre dernier, un avion de ligne a effectué un vol sans escale entre Londres et Sydney vendredi. Durée du vol: 19 heures et 19 minutes, effectué par un  Boeing 787 de la compagnie aérienne australienne Qantas. C'est beaucoup moins que lorsque Qantas a lancé cette liaison entre le Royaume-Uni et l'Australie en 1947. A l'époque, il fallait cinq jours, et six escales.

Dans le cockpit du Boeing 787 de la compagnie australienne Qantas, il est un peu plus de 6 heures du matin : le vol sans escale le plus long de l'histoire va commencer. Direction Sydney, à 17.800 km.

Rapidement, les passagers observent un premier lever de soleil. "Sunrise" en anglais, c'est aussi le nom de ce projet de Qantas pour analyser l’impact des vols ultra long-courriers sur les pilotes, le personnel de cabine et les passagers, le tout sous la supervision de chercheurs universitaires qui ont établi trois paramètres précis à surveiller. C'est ce qu'explique Corinne Caillaut, chercheuse à l'Université de Sydney : "Il y a d'abord la lumière, ensuite le timing et la composition des repas, et puis l'activité physique à bord. Nous faisons cela sur ce très long vol pour aider les gens à mieux s'adapter quand ils arrivent à Sydney et ressentir moins le décalage horaire".

Sur un tel vol, il n'est pas question en effet de rester coincé dans son siège. Les passagers sont donc invités à se dégourdir les jambes en parcourant la cabine avant de réaliser quelques exercices.

Après avoir survolé 11 pays d'Europe et d'Asie, l'avion se pose à Sydney. Le vol a duré 19 heures et 19 minutes, tout s'est parfaitement déroulé.

Si Qantas obtient les autorisations nécessaires, ces vols ultra long-courriers vers Londres et New York pourraient commencer en 2022.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK