"Loi Climat": le MR vire de bord, les militants contents maintiennent la pression

Réactions position MR climat
Réactions position MR climat - © Tous droits réservés

Depuis dimanche soir, des centaines de citoyens et militants pro-climat manifestent aux alentours de la rue de la Loi. Lundi matin, ces activistes ont installés leurs tentes sur la place du Trône. C'est avec joie qu'ils ont accueilli la décision du MR de soutenir la loi Climat et la révision de l'article 7bis de la Constitution.

Le MR vire de bord et ce changement de position sonne comme une petite victoire pour les militants qui ont passé la nuit rue de la Loi avant d'être déplacés quelques mètres plus loin. Mais il faut encore convaincre d'autres partis comme l'Open VLD, la N-VA ou le CD&V. Les manifestants comptent donc maintenir la pression au minimum jusqu'à demain.

Charles Michel, président du MR, répétait encore lundi matin ne pas vouloir ouvrir "la boîte de Pandore" des conflits communautaires et institutionnels, une crainte balayée par le porte-parole de Greenpeace. "Cela n'est pas de correct de dire que cela va ouvrir la boîte de Pandore, car l'article 7bis est ouvert à révision depuis 2014. S'il y a une boîte, elle est déjà ouverte".

Rob Hopkins : "Cela vaut le coup ! "

Parmi les manifestants, Rob Hopkins, fondateur du mouvement "Villes en transition" : "Je suis là car je suis de passage à Bruxelles. On m'a appelé. J'avais du temps avant le départ de mon train pour rentrer chez moi. C'est super important d'être présent" explique le Britannique. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK