Liège: les étudiants en médecine et dentisterie mis à l'épreuve du concours

Liège: les étudiants en médecine et dentisterie mis à l'épreuve du concours
Liège: les étudiants en médecine et dentisterie mis à l'épreuve du concours - © AURORE BELOT - BELGA

Les étudiants de première année de médecine et dentisterie n'en ont pas fini avec les examens. Ils doivent encore présenter le concours, porte d'accès à la deuxième. Les étudiants passent l'épreuve ce jeudi à l'université de Liège.

Pas de chance pour les étudiants. Ce concours a pourtant énormément de plomb dans l'aile, mais il vole toujours. Il a été instauré pour limiter le nombre d'étudiants et pour coller au nombre de numéros Inami pour 2022. Un numéro indispensable pour exercer.

Mais voilà l'an dernier, la première édition de ce concours avait été abattue en plein vol par la justice. Les étudiants appelés "reçus collés", c'est-à-dire ayant réussi les examens, mais raté le concours, avaient dénoncé le principe d'une telle épreuve. La justice leur avait donné raison parce que le nombre de numéros Inami était insuffisamment justifié. Les reçus collés étaient donc passés.

Décision des tribunaux

Cette année, c'est reparti. La seconde mouture de ce concours était elle aussi contestée pour les mêmes raisons. L'Etat fédéral a fixé les quotas Inami trop tard. Mais cette fois, les tribunaux de Liège et de Namur n'ont pas suivi. La décision est tombée en début de semaine : il y aura bien un concours. Mais la lutte risque de se poursuivre après l'épreuve. Comme l'été dernier.

Notons encore que le concours ne survivra pas à l'été. Dès le mois de septembre, c'est un examen d'entrée qui prendra place.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK