Liège: la police empêche une tentative de supporters de Francfort de voir le match du Standard

Liège: la police empêche une tentative de supporters allemands de rentrer dans le stade du Standard
Liège: la police empêche une tentative de supporters allemands de rentrer dans le stade du Standard - © RTBF INFO

Une centaine de supporters de l'Eintracht Francfort a bravé l'interdit pour assister au match opposant leur club au Standard, à Liège. Ils tentaient de se rendre au Temple Bar, situé près du Carré, précise le porte-parole de la police de Liège : "Nos sections présentes sur place se sont réunies pour les escorter jusqu'à leurs véhicules. Tout se passe à présent dans le calme." La police a également dépêché une autopompe et des cavaliers. Si les 'Rouches' ont pu compter sur près de 18.000 supporters jeudi soir, Francfort n'en avait aucun dans l'enceinte de Sclessin. L'UEFA avait puni le club après des débordements causés par ses fans à Guimarães, au Portugal, le 3 octobre dernier (jets d'objets, fumigènes et stade endommagé).

Dix-neuf supporters allemands ont été arrêtés administrativement, 16 près du stade avant le match et 3 au centre ville dans l'après-midi, précise la police liégeoise. Le boulevard de la Sauvenière est fermé dans les deux sens sur toute sa longueur, le temps de procéder à l'évacuation des supporters. Les supporters ont quitté la ville sous escorte policière pour être raccompagnés vers l'Allemagne. Parallèlement à ce dispositif, une quinzaine de supporters du standard ont été arrêtés administrativement au centre ville pour trouble à l'ordre public pour éviter toute violence. Le match, qui s'est terminé peu avant 21h, a été remporté 2-1 par le club liégeois.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK