"Les universités ont besoin d'un financement suffisant", demande le recteur de l'UCL

Il y a 50 ans, les étudiants flamands de Louvain, soutenus par leurs professeurs, lançaient des actions pour exiger la scission de l'université catholique et le départ de l'aile francophone. Après des semaines de manifestations, de grèves, de violences, le gouvernement Vanden Boeynants chute le 7 février 1968. 

Thomas Gadisseux recevait ce matin Vincent Blondel, recteur de l’UCL, l’Université catholique de Louvain à Louvain-La-Neuve. "Il faut reconnaître la vision des acteurs de l’époque qui ont créé cette ville nouvelle à Louvain-La-Neuve", salue-t-il.

Quels défis pour les universités aujourd’hui ? "Les universités ont besoin d’un financement suffisant. Or le financement par étudiant a été diminué de 20% ces quinze dernières années. La deuxième chose dont elles ont besoin, c’est de l’autonomie et de la responsabilisation. Aujourd’hui on est 29e élève sur 29 en Europe".

Regardez son interview complète ci-dessus.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK