Les trois quarts des snacks pittas ne respectent pas assez l'hygiène

L'hygiène n'est pas assez respectée dans les snacks pittas, pizzerias, friteries...
L'hygiène n'est pas assez respectée dans les snacks pittas, pizzerias, friteries... - © AFP PHOTO / FRED DUFOUR

Les trois quarts des snacks pittas contrôlés par l'Agence fédérale de sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) l'an dernier ont reçu un avis négatif, peut-on lire vendredi dans les journaux de Sudpresse.

Sur les 273 snacks pittas contrôlés l'an dernier par l'AFSCA, 72,4% ont reçu un avis défavorable et 25,8% un avis favorable avec des remarques. Et le problème s'aggrave avec une hausse de près de 5% des avis défavorables.

Les problèmes constatés sont d'ordres différents, explique l'Agence : soucis de propreté, non-respect de la chaîne du chaud et du froid, méconnaissance des bonnes pratiques d'hygiène et d'autocontrôle,...

La situation n'est pas meilleure dans les autres types d'établissements contrôlés: 59,9% d'avis défavorables dans les pizzerias, 58,3% pour les restaurants et 51,6% pour les friteries.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK