Les travailleurs belges de plus en plus stressés, surtout les femmes

Si vous êtes travailleur, vous êtes de plus en plus stressé. C’est en tout cas la conclusion que tire la mutualité Solidaris. Son étude montre que 45% des travailleurs s’estiment fréquemment ou très fréquemment stressé au travail. C’est 15% de plus qu’en 2012. C’est d’autant plus vrai pour les femmes : 48% d’entre elles se disent stressées au travail, contre 42% des hommes. Le fossé s’accentue : il y a sept ans, la différence de genre était infime.

Réunions qui s’accumulent, même pas le temps de manger : il faut être le plus rentable possible. Du coup ça occasionne du stress, et personne n’est épargné. "Au niveau des types de famille, on voit que ce sont les familles monoparentales qui prennent malheureusement très cher sur toutes ces problématiques-là, confirme Delphine Ancel, chargée de l’étude Solidaris. Et il y a aussi les travailleurs plus âgés, pour qui le stress augmente très fort."


►►► À lire aussi : Si le tabac n’existait pas, l’espérance de vie augmenterait de deux ans


Conséquence directe sur la santé : une recrudescence de cas de burn-out ces dernières années. Selon le psychiatre Serge Goffinet, c’est dû en partie à l’avènement des nouveaux moyens de communication. "Le monde globalisé a aboli les limites du temps et de l’espace, explique-t-il. Les limites de l’espace, c’est l’espace personnel privé/professionnel, aboli par le numérique. C’est aussi la question du temps : il faut répondre en temps réel."

Plus d’un sondé sur trois pense que la situation du stress au travail va encore se détériorer dans les prochaines années. A noter encore que le stress au travail touche autant les travailleurs du service public que celui du secteur privé.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK