Les trains qui oublient de s'arrêter en gare: un phénomène en augmentation

Certains trains oublient de s'arrêter en gare
Certains trains oublient de s'arrêter en gare - © RTBF

Des trains qui ne s'arrêtent pas au bon endroit, c'est un phénomène plutôt rare et pourtant ça existe. En 2013, une centaine de trains ont oublié de s'arrêter à une gare qui était pourtant prévue sur leur trajet, c'est une augmentation de 20% par rapport à 2012. En Wallonie, les gares les plus concernées sont celles de Neufchâteau, Bas-Oha et Jamioulx.

En 2013, 115 conducteurs de trains ont loupé un arrêt à cause de conducteurs distraits ou qui ne disposent pas d'informations suffisantes. Plutôt gênant pour les passagers qui voulaient sortir du train ou ceux qui attendaient sur le quai. Louis Maraite est porte-parole de la SNCB et il veut relativiser le phénomène : "Cela fait environ un pour 50.000 arrêts et donc c’est vraiment minuscule. Ce sont évidemment des arrêts ratés de trop mais c’est évidemment quelque chose qui n’est pas très grave en soi."

L'association navetteur représente les passagers et elle aussi se montre plutôt conciliante. Gianni Tabbone, le porte-parole explique : "On sait que ça n’a aucune influence, fort heureusement, sur la sécurité, maintenant, ça mérite que la SNCB s’attache au problème et puis il faut se demander peut-être si ce n’est pas un problème simplement d’information ou de signalisation aux abords des points d’arrêt concernés".

Aujourd’hui, le conducteur dispose simplement d'une fiche technique, sur papier. Une situation qui pourrait évoluer dans les années à venir , explique Louis Maraite, pour la SNCB : "Il y a des travaux, des études en cours, dans les pays voisins ça fonctionne déjà, où l’on a des fiches électroniques, où, par GPS et par ordinateur, il sait exactement dans la cabine quel est son prochain arrêt. On y travaille mais ce n’est pas encore à l’ordre du jour ".

Un conducteur qui oublie un arrêt peut être sanctionné par une retenue sur son salaire.

Barbara Schaal et Lucie Dedooven avec Grégoire Ryckmans

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK