Les stations-services deviennent les nouvelles cibles des pirates informatiques

Des milliers de litres de gazole ont été volés par des braqueurs d'un nouveau genre en France
Des milliers de litres de gazole ont été volés par des braqueurs d'un nouveau genre en France - © RONALDO SCHEMIDT - AFP

Avec l'augmentation du prix de l'essence et du gasoil de chauffage ces dernières semaines et des prix qui flirtent avec les records depuis le début du mois d'octobre de nouvelles escroqueries apparaissent. Plusieurs stations-services dans le nord de la France ont été victimes de pirates informatiques, une information développée par nos collègues de France Info.

Nos confrères révèlent qu'en un peu plus d'un an, des milliers de litres de gazole ont été volés par des braqueurs d'un nouveau genre en France. Des braqueurs 2.0 piratent les pompes à essence et arrivent à modifier le prix au litre à l'aide d'une télécommande et le font passer à zéro euro le litre. Une aubaine pour un complice qui arrive en camionnette dans la foulée, et récupère des milliers de litres dans des bidons... sans rien payer. Une méthode visiblement bien rodée et rentable: au marché noir, le carburant se vend à un euro le litre.

Faille de sécurité dans les systèmes informatiques des stations-services

Une faille de sécurité dans les systèmes informatiques des stations-services serait en cause. "Les stations-services, ça reste des équipements qui vont être connectés à internet pour diverses raisons", décrypte Sylvain Hajri, consultant sécurité interrogé par France Info. "Malheureusement, si elles ont des mots de passe trop fiables ou de mauvaises configurations, certains pirates peuvent en profiter."

Pirate interpellé en flagrant délit, il écope de sept mois de prison ferme

Il y a quelques jours, l'un de ses pirates a été pris en flagrant délit, en pleine nuit, dans une station en libre service dans le département de l'Oise. Il était en train de se servir gratuitement d'environ 2000 litres de diésel et d'essence. "Il a été contrôlé par les gendarmes qui se sont rendus compte de la présence dans son véhicule utilitaire d'un grand bac contenant près de 1 000 litres de gazole et des jerricans contenant de l'essence", explique lieutenant-colonel Sébastien Mahey de la gendarmerie départementale de l'Oise à France 2.

Le voleur interpellé a écopé de sept mois de prison ferme, mais son complice pirate est toujours en fuite.

Une fraude presque impossible en Belgique

Mais une telle fraude serait-elle possible chez nous ? Cela semble beaucoup plus compliqué pour les hackers qui voudraient sévir en Belgique. Le porte-parole de Brafco (la Fédération Belge des Négociants en combustibles et carburants), explique que les systèmes informatiques des pompes belges sont bien plus sécurisés que ceux utilisés dans certaines pompes en France.

"Le cerveau informatique des stations-services est géré à distance par Banksys, le système de paiement, qui gère aussi l'affichage des prix à la pompe. Le système est sans faille connue", rassure Olivier Neyrinck. Et comme Banksys assure la gestion informatique de 100% des stations en Belgique, il y a donc très peu de risque que le phénomène passe la frontière.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK