Les soldes font-ils le bonheur? Pas vraiment...

Les soldes font-ils le bonheur? Pas vraiment...
Les soldes font-ils le bonheur? Pas vraiment... - © Tous droits réservés

Dans la course effrénée aux soldes qui ont débuté ce vendredi, arrêtons-nous un instant pour réfléchir aux raisons de cet engouement saisonnier et aux bénéfices que l'on espère toujours en retirer.

Les soldes font-ils le bonheur? Voici l'avis éclairé de Jordi Quoidbach, docteur en psychologie de l'ULg et professeur à Barcelone. Jordi Quoidbachl mène des études sur le bonheur et analyse pour nous la situation.

"Ce qu'il se passe ici, c'est typiquement la croyance que consommer rend plus heureux", affirme-t-il. "C'est une croyance que nous avons tous... mais que la science met un peu à mal: dépenser son argent -à part s'il est dépensé pour s'acheter des moments et des expériences pour faire plaisir à autrui- a tendance à ne pas nous rendre plus heureux".

Pour Jordi Quoidbach, consommer ne nous rend pas plus heureux parce qu'on va très vite s'habituer aux nouvelles choses qu'on achète. "Vous allez aujourd'hui faire une bonne affaire et acheter un nouveau pull. Ça va vous faire plaisir une semaine ou deux, mais d'ici un mois vous ne le remarquerez même plus", assure-t-il.

Les soldes, c'est donc relativement rationnel: on est là pour faire des bonnes affaires. "Mais c'est aussi irrationnel: on se trompe. Le bonheur n'est certainement pas la paire de chaussures qu'on va avoir à moitié prix mais plutôt dans les expériences qu'on va pouvoir s'acheter, dans les moments, dans les cadeaux qu'on va pouvoir faire aux autres".

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK