Les smartphones et les tablettes plus énergivores qu'un réfrigérateur

Ainsi, regarder une heure de vidéo par semaine sur un smartphone ou une tablette via les réseaux wifi représente une consommation d'électricité annuelle supérieure à celle consommée en un an par deux réfrigérateurs neufs.

Des estimations permettent d'évaluer la consommation en électricité de ce secteur aujourd'hui à 1500 teraWatt-heure par an, ou l'équivalent de la production d'électricité de l'Allemagne et du Japon réunis. Autre comparaison du rapport, en termes informatiques: transporter des bits monopolise déjà environ 50% d'énergie en plus que celle utilisée par le secteur de l'aviation dans le monde et devrait consommer deux fois plus d'énergie que l'aviation d'ici 2030.

Mark Mills avance également que la quantité d'électricité nécessaire pour regarder en ligne avec un réseau sans fil un film en haute définition est plus importante que celle déployée pour fabriquer et transporter un DVD de ce même film.

De plus, vu le boom récent des smartphones et le développement accru des installations électriques dans le monde, le poids du secteur des TIC dans la consommation mondiale d'électricité risque encore de s'étendre durant les prochaines années, car les technologies sans fil actuelles (wifi ou 3G) et les systèmes en réseau comme le Cloud nécessitent bien plus d'énergie que les réseaux câblés.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK