"Les propos de Theo Francken décrédibilisent le soutien que la N-VA porte à la cause LGBT"

Les associations LGBTQ exigent des excuses.
Les associations LGBTQ exigent des excuses. - © GENYA SAVILOV - AFP

"Les hommes qui se maquillent, qui portent de la lingerie, qui portent une sacoche, qui sont enceintes... Le monde tourne-t-il encore rond ? Longue vie à l'homme ordinaire qui n'a pas besoin de toutes ces fadaises pour se sentir bien dans sa peau", écrit Theo Francken en commentaire d'un article avant de le supprimer. Depuis lundi matin, les associations qui défendent les droits des homosexuels, bisexuels et transgenres, exigent des excuses et refusent de laisser passer. 

Camille Pierre est chargé de projet à la RainbowHouse de Bruxelles, pour lui, les propos tenus par Theo Francken sont homophobes et tout à fait irresponsables. "Même s'il ne s'exprime pas au nom du parti, il est un personnage populaire et, aux yeux de la population, il représente la N-VA." Parti qui possède d'ailleurs le portefeuille fédéral de l’égalité des chances, comme il le rappelle au micro de La Première. 

Dans l'attente d'excuses

Et surtout, les propos tenus sur les réseaux sociaux par le secrétaire d'État à l'asile et à la migration "décrédibilisent" complètement le soutien que la N-VA porte à la cause LGBTQI+ et à la débinérisation de la société. "Selon lui, les personnes qui remettent en question la binarité des genres sont anormales. C'est tout à fait inacceptable comme déclaration."

Camille Pierre et l'ensemble de la Rainbow House exigent des excuses rapidement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK