Les produits sans gluten ne sont pas meilleurs pour la santé, que du contraire

Les produits sans gluten ne sont pas meilleurs pour la santé, que du contraire
2 images
Les produits sans gluten ne sont pas meilleurs pour la santé, que du contraire - © ELLIOTT VERDIER - AFP

Ils se multiplient dans les rayons des supermarchés, souvent au rayon diététique : les produits sans gluten. Un marché qui continue à grandir : une croissance de 40% en 5 ans, selon une étude d'Euromonitor International.

Pourtant, malgré ce que veulent nous faire croire les publicitaires, ces produits ne sont pas particulièrement plus sains que leur homologue avec gluten... au contraire. Il est vrai qu'ils améliorent clairement le confort de vie des personnes cœliaques, c'est-à-dire qui ne supportent pas l'ingestion de gluten. Il est estimé que 0,5% à 1% de la population est touchée par cette maladie.

Mais pour les personnes ne présentant pas ces problèmes-là, ces produits sans gluten peuvent présenter un danger, alerte l'association française 60 millions de consommateurs. Car ce sont avant tout des produits transformés, remplis d'additifs, qui peuvent augmenter la charge glycémique et créer des carences en protéine, en cas d'utilisation trop intense.

Des produits ultra-transformés

Le gluten, c'est un ensemble de protéines produites par les plantes, qui constituent en fait sa réserve énergétique. Ces protéines sont surtout présentes dans les céréales, et donc par conséquent, dans les pâtes et le pain.

Lorsque les industriels vous proposent des aliments sans gluten, ils remplacent en fait ces protéines par des substances plus calorifiques. Par exemple, une étude espagnole de 2017 a trouvé que le pain sans gluten contenait deux fois plus de matières grasses et trois fois moins de protéines que sa version "naturelle".

Le magazine français a également trouvé divers additifs, de type épaississants et émulsifiants, ou encore de l'huile de palme, qui vont remplacer le gluten dans son rôle dans la texturisation du produit. Le sans gluten devient donc un produit ultra-transformé, moins bon pour la santé que les produits "basiques". Par exemple, ce pain sans gluten, analysé par Chloé De Smedt, diététicienne. "Il a à la base l'amidon de maïs, du sirop de sucre, des épaississants. On a donc un produit ultra-transformé, pauvre en fibres." Regardant l'étiquette de pâtes sans gluten, on constate l'ajout de beaucoup de produits. "On ne connaît pas l'effet de ce cocktail d'additifs sur la santé" met en garde la diététicienne.

"Si l'on n'a pas un réel besoin médical de manger sans gluten, c'est tout à fait aberrant de choisir des produits sans gluten." Et de conseiller de plutôt se tourner vers des aliments naturellement pauvre en gluten, comme le pain de petit épeautre, bien plus riche en nutriment que les produits industriels.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK