Les Prix Galien, "Nobel du médicament", à un traitement du cancer du sein et un dépistage du cancer colorectal

Les Prix Galien, "Nobel du médicament", à un traitement du cancer du sein et un dépistage du cancer colorectal
Les Prix Galien, "Nobel du médicament", à un traitement du cancer du sein et un dépistage du cancer colorectal - © DOMINICK REUTER - AFP

Les Prix Galien, qui récompensent des innovations thérapeutiques récentes mises à la disposition du public ainsi que des travaux de recherche pharmaceutique, sont revenus cette année à un nouveau traitement du cancer du sein et à un test de détection du cancer colorectal, a annoncé mardi Le Journal du Médecin.

Le jury du Prix Galien, composé d'éminents professeurs d'université belges, a remis mardi soir le 35ème Prix Galien.

Le prix du médicament le plus innovant revient ainsi à "Ibrance®", de la société Pfizer, un médicament pour le traitement du cancer du sein. Le médicament est indiqué pour le traitement du cancer du sein localement avancé ou métastatique, positif pour les récepteurs hormonaux (RH+) et négatif pour le récepteur du facteur de croissance épidermique humain de type 2 (HER2-), en association avec un inhibiteur de l'aromatase ou avec le fulvestrant, chez les femmes ayant bénéficié d'un traitement endocrinien antérieur.

Le kit de détection du cancer colorectal "IdyllaTM NRA-BRAF" de la société Biocartis se voit quant à lui récompensé par le prix du dispositif médical. Le kit, entièrement automatisé, s'applique en cas de cancer colorectal métastatique (CCRm). Ce test de haute précision et rapide (deux heures) permet une médecine personnalisée, rapide et précise.

Le prix de pharmacologie a été décerné à Julien Hanson (ULg) pour ses travaux sur "les récepteurs couplés aux protéines G".

Considéré au niveau international comme le "Nobel du médicament", le Prix Galien est attribué depuis 1982 par Le Journal du Médecin

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK