Les prix de l'énergie poussent les Belges dans la précarité

Les prix de l'énergie poussent les Belges dans la précarité
Les prix de l'énergie poussent les Belges dans la précarité - © Tous droits réservés

La hausse des prix de l’énergie étouffe les familles les plus fragiles du pays. Ces coûts élevés sont aussi des obstacles difficiles à franchir pour les jeunes adultes qui se lancent dans la vie. De plus en plus de jeunes n’ont pas assez d’argent pour trouver un logement, et finissent dans la rue.

A l’approche de l’hiver, les factures de chauffage de plus en plus de familles explosent. Beaucoup risquent de tomber dans la précarité. Pour réduire sa facture énergétique, des salons éclosent un peu partout comme à Braine-le-Comte. Ces salons proposent une série d’alternatives pour faire baisser notre consommation d’énergie. Pour aider les plus précarisés, des aides existent pour changer leur installation de chauffage par exemple. Mais ces primes ne suffisent pas toujours. Ecoutez notre reportage ci-contre.

Cette hausse des prix énergétiques piège les familles les plus précarisées dans la pauvreté. Un obstacle de plus aussi pour certains jeunes qui se lancent dans la vie. Ces jeunes adultes n’ont plus accès au logement faute de revenus suffisant. Dans certains cas, ils finissent dans la rue. Michaël a vécu cette expérience, découvrez son témoignage dans le reportage ci-contre.

De jeunes adultes comme Michaël, il y en a de plus en plus dans les rues des grandes villes de Belgique et d’Europe. Pour les aider, un nouveau centre d’accueil va ouvrir ses portes à la mi-décembre à Forest. Un centre d’accueil réservé aux jeunes de 18 à 24 uniquement. L’accueil de ces jeunes dans les centres d’hébergements classiques devient de plus en plus difficile. A ce propos, écoutez la directrice du nouveau centre Maïté Stievenart joint à cet article.

B.P avec Hélène Maquet et Grégory Fobe

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK