Les prisonniers belges ont produit un millier de masques

Un millier de masques déjà produits dans les prisons
Un millier de masques déjà produits dans les prisons - © Belga

Environ un millier de masques ont déjà été produits dans les ateliers des prisons belges, indique la direction générale des établissements pénitentiaires lundi. Ceux-ci sont destinés au personnel des prisons.

L'administration pénitentiaire, qui avait lancé un appel pour se procurer des machines à coudre, remercie par ailleurs les citoyens et les entreprises qui y ont répondu. "Nous commençons le travail avec les moyens que nous avons déjà", précise la porte-parole, Kathleen Van De Vijver. "Nul ne sait combien de temps cette production sera nécessaire."

Une centaine de réponses lui sont parvenues pour des prêts ou des dons de machines à coudre. Ces appareils seront répartis dans les prisons de Beveren, Merksplas, Wortel, Ruiselede, Malines, Hasselt et Marche-en-Famenne. Les prisons équipées de nouveaux ateliers ont également reçu la visite d'enseignants professionnels. Au sein de l'atelier de couture de la prison d'Audenarde, 600 masques ont été produits en un jour. Au total, environ un millier de masques ont déjà été fabriqués dans les prisons, qui seront distribués dès mardi au personnel pénitentiaire.

À part un détenu de la prison de Mons qui est déjà hospitalisé depuis plus d'une semaine, aucun autre n'a été testé positif, précise l'administration. Trois membres du personnel ont par contre été testés positifs: un agent à Mons, un médecin à Huy et un membre du personnel administratif à Hoogstraten. 


►►► À lire aussi: La crise du coronavirus crée des tensions extrêmes dans les prisons


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK