Les polices belge et néerlandaise coopèrent contre les voleurs de carburant

La police fédérale belge collabore actuellement avec les services de police néerlandais afin de démanteler des bandes de voleurs de carburant qui opèrent de part et d'autre de la frontière, indique mardi le porte-parole de la police fédérale, Peter De Waele. L'une de ces bandes aurait déjà été identifiée.

Les malfrats optent en général pour le même mode opératoire. "Ils se rendent dans les stations-service avec des camionnettes équipées de citernes et y récupèrent l'essence après avoir trafiqué les compteurs des pompes pour qu'ils restent à zéro", explique Peter De Waele.

"Des exploitants de stations-service peu scrupuleux"

De cette manière, les voleurs peuvent absorber de 5000 à 6000 litres d'essence, voire 10 000 litres dans des cas exceptionnels, en toute impunité.

Selon la police, "l'essence est ensuite revendue à des exploitants de stations-service peu scrupuleux, des chauffeurs de camions ou des entreprises".

Le phénomène est connu depuis la fin de l'année dernière et a été constaté dans tous les arrondissements judiciaires du pays. La police appelle la population à lui signaler les agissements suspects et d'une durée anormalement longue aux stations services.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK