Les "points vélo" concurrencent-ils les vélocistes?

Les points vélo concurrencent-ils les vélocistes?
Les points vélo concurrencent-ils les vélocistes? - © Tous droits réservés

Les points vélo installés à proximité des gares pour dépanner les navetteurs se multiplient. Il y en aura de plus en plus en 2013. Cela commence à inquiéter les professionnels, qui ont peur de perdre leurs clients.

Les points vélo existent dans certaines gares pour permettre aux navetteurs qui utilisent aussi le vélo de ranger leur deux-roues sous surveillance et d'être dépannés en cas de besoin. Ce sont des ateliers de réparation gérés par des Asbl. La SNCB a déjà installé 42 points. 25 autres viendront en 2013.

Rien à voir avec les marchands de vélos professionnels. Pourtant, la prolifération des points vélo inquiète la fédération des vélocistes professionnels. Ils estiment que'ils leur font de plus en plus de concurrence et devraient se cantonner à la surveillance et aux petites réparations. Ils constatent que certains points vélo font aussi de grosses réparation et de la vente d'accessoires et de bicyclettes d'occasion.

Dans le point vélo d'Ottigines, on se défend de concurrencer les vélocistes professionnels. On explique vouloir juste faciliter la vie des utilisateurs de vélo au quotidien: réparation minute, changement de chambre à air, réglage de freins.  De quoi pouvoir rentrer chez soi en toute sécurité...

Pro Vélo qui gère ce point vélo veut ainsi encourager la pratique du vélo au quotidien.

Dans un autre point vélo tenu par l'Asbl Cyclo à Bruxelles, c'est le même état d'esprit. Ici on répare surtout des vieux vélos. L'Asbl qui a aussi d'autres activités: dans un autre lieu que l'atelier, elle vend des vélos d'occasion. Ce genre d'acitivé énerve aussi les vélocistes professionnels. Mais l'Asbl se défend de faire de la concurrence déloyale: il s'agit d'une activité complémentaire pour Cyclo qui répare de vieux vélos hollandais, peu capables de concurrencer les vélos modernes neufs.

La fédération des vélocistes professionnels demande aux autorités compétentes de clarifier les objectifs et les missions des points-vélos.

 

Jean-François Noulet

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir