Les plus de 60 ans appréhendent leur vieillesse avec sérénité

68% des plus de 60 ans envisagent le vieillissement de manière positive. C'est le résultat d'une étude menée auprès de 2000 personnes par la Fondation Roi Baudouin. "Ces résultats vont à l'encontre de l'image parfois un peu plus négative de la vieillesse qui circule" explique la coordinatrice de projets Bénédicte Gombault. "Et quand on a posé la question du degré de bonheur, on arrive à une moyenne de 7,4 sur 10, ce qui est plus élevé que le score de la population de manière générale".

La peur de l'isolement et d'une santé qui se dégrade

Ce tableau presque idyllique de la vieillesse doit toutefois être relativisé. 1 répondant sur 3 s'inquiète d'une aggravation de son état de santé. C'est surtout la perte d'autonomie qui chagrine les plus de 60 ans. Et s'ils devaient devenir dépendants, les répondants préféreraient être soignés par un de leur proche plutôt que par quelqu'un avec lesquels ils n'ont aucun lien de parenté. D'ailleurs, une grande majorité des plus de 60 ans souhaite vivre le plus longtemps possible à domicile. Cela nécessite d'avoir suffisamment de moyens financiers. Et aussi un certain réseau social, en premier lieu de la famille ou des proches susceptibles d'apporter une aide

Se préparer à ses vieux jours

Cette vision plutôt sereine de la vieillesse a comme conséquence que peu de monde anticipe ses vieux jours. A peine 26 % s'en préoccupent de façon concrète. Voila notamment pourquoi la Fondation Roi Baudoin a l'intention de répéter son baromètre des plus de 60 ans tous les 3 ans.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK