Les pigeons attaqués par de grands poissons-chats

Deux silures attendent le moment propice pour attaquer un groupe de pigeons
Deux silures attendent le moment propice pour attaquer un groupe de pigeons - © Capture d'écran

Changement impressionnant de comportement chez les silures : ces gros poissons–chats chassent désormais les pigeons sur les rives du Tarn, dans le sud-Ouest de la France.

Des scientifiques de l’Université de Toulouse ont observé les silures du Tarn, pendant plusieurs jours. Et ce qu’ils ont pu constater est à proprement parler étonnant : ces animaux d’eau douce, qui s’alimentent d’ordinaire de petits poissons, se nourrissent désormais de… pigeons.

Les silures s’approchent en effet des rives et attendent qu’un volatile vienne s’y poser. Dès qu’un pigeon se trouve à portée, le poisson s’approche pour le gober. Les scientifiques ont observé certains silures bondir complètement hors de l’eau pour attraper sa proie. En 72 heures, ils ont pu constater 54 attaques  de silures sur des pigeons.

Les silures observés sont des silures glanes, qui peuvent atteindre 2 mètres et demi. Il s’agit d’une espèce originaire de l’Europe de l’Est, et considérée par certains spécialistes comme nuisible.  Ce changement de comportement pourrait donner un avantage indéniable à cette espèce dans l’accès à la nourriture.  Si 28% des pigeons ne survivent pas à l’attaque de ces grands poissons, c’est surtout la biodiversité dans son ensemble qui pourrait être la victime de ce changement de comportement.

 

W. Fayoumi, avec BFM

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK