Les Pays-Bas ferment 26 prisons: un problème pour la Belgique

La prison de Tilburg qui accueille des prisonniers belges pourrait être fermée.
La prison de Tilburg qui accueille des prisonniers belges pourrait être fermée. - © EPA / ANP ROBERT VOS

Les Pays-Bas annoncent la fermeture de 26 prisons dans les cinq ans à venir. C'est l’une des mesures d'économie préconisées par le gouvernement néerlandais. Parmi les établissements qui pourraient être sacrifiés figure la prison de Tilburg, où 650 détenus belges purgent leur peine.

Pour faire face au problème de surpopulation carcérale, la Belgique loue des cellules aux Pays-Bas depuis 2010 selon un bail renégocié chaque année. La Belgique louera les cellules jusque fin 2013 et le bail 2014 est déjà en négociation, déclare le ministère de la justice. La question de la fermeture de Tilburg se pose sera donc pour 2015 et les années suivantes.

Sept d’un coup

La Belgique comptait louer ces cellules jusqu'à la livraison des nouvelles prisons belges prévues par le masterplan. 7 nouvelles prisons au total, qui devraient sortir de terre d'ici 2016. Du moins en théorie. Bref, alors que la Belgique augmente sa capacité carcérale, les Pays-Bas la diminuent pour des raisons économiques.

Pourtant, avec 17 millions d'habitants, les Pays-Bas ont autant de détenus qu'en Belgique, 12 000 environ, sans  connaître de problème de surpopulation. Une politique différente donc. Mais cette diminution du nombre de places dans les prisons néerlandaises ne se fait pas sans critique. La réduction des capacités d’accueil des prisons ne s'accompagne pas d'une nouvelle politique carcérale. Les détenus néerlandais seront donc plus nombreux à partager leur cellule dans les années à venir. Comme en Belgique.

Baptiste Hupin

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK