Les parasites de nos animaux domestiques profitent d'un hiver clément

Des températures douces et les puces s'installent confortablement sur nos animaux domestiques
Des températures douces et les puces s'installent confortablement sur nos animaux domestiques - © JAMIE MCCARTHY - AFP

Vous avez aussi cette impression que les parasites sont très présents cet hiver? Normalement, le froid et surtout le gel tuent les "petites bêtes". Mais il a fait exceptionnellement doux ces dernières semaines. Du coup, nous nous sommes dit que les parasites avaient sans doute mieux résisté. Pour avoir confirmation, nous nous sommes adressés à une spécialiste des parasites. Carine Lannoye est assistante en parasitologie à l’Université de Namur. Nous lui avons posé 3 questions.

Est-ce qu’il y particulièrement beaucoup de parasites cette année ?

"Oui, il y en a et on risque d’en avoir beaucoup suite à la douceur de l’hiver. Des puces, des tiques et nous pouvons également penser aux moustiques. Comme il y a eu beaucoup de douceur, les cycles n’ont pas vraiment été interrompus. Il n’y a pas vraiment eu de mortalité au niveau des parents. Tous ceux qui étaient censés mourir avec le froid et le gel sont toujours bien présents. Et cela va augmenter évidemment la charge de parasites naissants et nouveaux venus. Le petit coup de froid de la semaine dernière n’a pas été suffisant pour tout détruire."

Qu’est-ce que cette prolifération des parasites peut poser comme problèmes?

"En tant que tel, ce n’est pas dramatique. Les puces se nourrissent de sang et c’est certain que ça provoque des démangeaisons. Mais le gros problème avec les animaux domestiques et notamment par rapport aux puces, c’est que de très nombreux animaux sont allergiques à la salive des puces. Il suffit de 2–3 puces pour provoquer des espèces de plaques d’eczéma. À​ ce moment-là, nous partons dans des traitements beaucoup plus lourds que de la simple prévention contre les parasites."

Que peut-on conseiller pour éviter les parasites chez les animaux ? Y a-t-il des petits trucs ?

"Généralement, j’aurais tendance à dire que dès que les températures s’adoucissent – et donc, maintenant, c’est pratiquement toute l’année – il faut bien les prémunir avec des produits antiparasitaires. Il faut bien se renseigner par rapport à ces produits. Il y a des produits qu’on peut utiliser chez le chien et pas chez le chat. Il y a aussi des produits qui ne s’attaquent qu’aux puces et pas aux tiques. Les produits existent sous forme de spray, de colliers, de pipettes qu’on dépose au niveau des omoplates. Le souci aussi que nous risquons d’avoir si nos hivers sont de plus en plus doux, c’est que des résistances vont s’installer à un moment donné par rapport à tous ces produits, comme avec les antibiotiques et les bactéries."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK