Les opérations non urgentes reprennent peu à peu dans les hôpitaux

Rouverture de l'hôpital de jour aux Cliniques Saint-Jean à Bruxelles
Rouverture de l'hôpital de jour aux Cliniques Saint-Jean à Bruxelles - © Tous droits réservés

Les opérations non urgentes dans les hôpitaux reprennent petit à petit aujourd’hui. C’est le cas aux Cliniques Saint-Jean à Bruxelles. La clinique de jour avait fermé le 26 octobre suite à un afflux de patients atteints du coronavirus et le passage des hôpitaux belges dans la phase 2A en vue de faire face à l’épidémie de Covid-19. Désormais les patients sont à nouveau pris en charge pour des opérations non urgentes.

Kenneth Coeyne est le médecin en chef des Cliniques Saint-Jean. Il détaille les opérations qui peuvent à présent être pratiquées par son équipe : "Il s’agit de petites interventions orthopédiques, des interventions pour des hernies, des opérations ophtalmologiques ou encore des traitements pour la douleur chronique. On a dû postposer ces opérations pendant cinq semaines et elles peuvent reprendre aujourd’hui."

Délivrance pour les patients

De nombreux patients attendaient cette réouverture. Pour certains la douleur était devenue difficile à supporter. "Mon papa souffre beaucoup du dos, il attendait une infiltration qui était prévue et qui va l’empêcher de souffrir encore", témoigne une dame qui accompagne son père aujourd’hui.

Pendant la fermeture de l’hôpital de jour, les infirmières ont été appelées en renfort dans les unités Covid. Elles reprennent leurs fonctions habituelles aujourd’hui. Tout cela est évidemment possible car les chiffres des nouvelles contaminations sont en baisse et hier les Cliniques Saint-Jean n’ont accueilli aucun patient Covid. Les soins intensifs sont également moins remplis.

Se préparer à la 3e vague

Mais la direction reste très prudente. Le médecin en chef des Cliniques Saint-Jean indique d’ailleurs se préparer à affronter une nouvelle vague en début d’année prochaine : "Nous nous préparons pour une troisième vague fin janvier. On espère que ce sera la dernière grâce au fait que la vaccination devrait débuter. Cela va empêcher qu’on ait encore d’autres vagues.En attendant l’hôpital de jour a rouvert mais le personnel sait que les choses peuvent évoluer à tout moment et qu’il faudra, à nouveau, s’adapter.

Suite du coronavirus, report de certaines opérations non urgentes: JT du 05/10/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK