Les obsèques de Vincent Lambert ont eu lieu dans l'intimité familiale

L'hôpital Sébastopol de Reims le 11 juillet 2019
L'hôpital Sébastopol de Reims le 11 juillet 2019 - © FRANCOIS NASCIMBENI

Les obsèques de Vincent Lambert, patient tétraplégique en état végétatif pendant près de onze ans mort jeudi à Reims après une semaine d'arrêt des traitements, ont eu lieu samedi matin à Longwy (Meurthe-et-Moselle) dans l'intimité familiale, a indiqué à l'AFP sa famille.

La cérémonie religieuse s'est déroulée en l'église Saint-Dagobert dans la matinée, suivie de l'inhumation.

Tous les membres de cette famille profondément divisée sur le sort de Vincent Lambert étaient présents aux funérailles, a-t-on précisé.

Son corps avait été restitué discrètement vendredi en fin d'après-midi dans cette ville de l'est de la France à sa veuve et tutrice, Rachel Lambert, et le permis d'inhumer délivré.

C'est à l'hôpital de Longwy que Vincent et Rachel Lambert, tous deux infirmiers, s'étaient rencontrés, Rachel étant originaire de cette ville proche de la frontière belge.

Jeudi, le procureur de la République de Reims Matthieu Bourrette avait indiqué avoir ouvert une enquête en "recherche des causes de la mort" pour vérifier que l'arrêt des traitements de cet ancien infirmier de 42 ans, victime d'un accident de la route en 2008, était conforme à la loi. Dans ce cadre, son corps a été autopsié vendredi à Paris avant d'être remis à Rachel Lambert.

Les résultats de l'enquête seront connus et communiqués ultérieurement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK