Les objets quotidiens que nous devons à la conquête spatiale

"C'est un petit pas pour l'homme, mais un grand pas pour l'humanité", peut-on lire à côté de la combinaison spatiale de Neil Armstrong, exposée au National Air and Space Museum de la Smithsonian Institution à Washington DC
2 images
"C'est un petit pas pour l'homme, mais un grand pas pour l'humanité", peut-on lire à côté de la combinaison spatiale de Neil Armstrong, exposée au National Air and Space Museum de la Smithsonian Institution à Washington DC - © ALASTAIR PIKE - AFP

Il y a 50 ans, Neil Armstrong était le premier homme à fouler la surface lunaire. Ce premier pas sur la Lune constitue non seulement un exploit humain mais aussi technologique.

En effet, avant d’envoyer l’homme dans l’espace, la NASA a lancé une série de satellites pour étudier cette étendue et transmettre des données. Aujourd’hui, cette technologie est utilisée pour les prévisions météo, les réseaux GSM ou encore le guidage GPS.

Pour étudier les étoiles, la NASA s’est appuyée sur la technique à infrarouge, celle qui se retrouve parfois dans vos oreilles pour prendre votre température.

Ces missions ont également permis le développement des ordinateurs modernes, mieux connectés et plus compacts. Les formats ont effectivement été réduits pour entrer dans la fusée.

Pour protéger tous les circuits électriques contre les rayonnement cosmiques et la chaleur, les scientifiques ont créé le textile ignifugé que portent les pompiers de nos jours. 

Les outils sans fil, comme par exemple la visseuse, ont aussi été inventés à cette époque lors des sorties des astronautes.

La NASA estime que 1600 inventions ont pu se développer grâce à la recherche spatiale.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK