Les nouveaux phares de type LED, trop éblouissants?

Moins consommateurs d'énergie que les halogènes, les feux LED sont aussi bien plus puissants, avec un éclairage quasiment doublé.

D’ailleurs, selon une étude du RAC, un club automobile britannique, les nouveaux phares de type LED par exemple, sont plus éblouissants que les anciens modèles.

58 % des 2061 automobilistes sondés déclarent en effet que la lumière émise par ces phares "modernes", est éblouissante au risque même de causer un accident.

Parmi ceux qui se disent régulièrement éblouis par les phares de voitures venant en sens inverse, la majorité estime qu'il faut jusqu'à cinq secondes avant de pouvoir voir à nouveau clairement. Un sur 10 a l’impression qu'il faut compter 10 secondes avant que leur vision ne redevienne normale. Seulement 16% a déclaré qu'il fallait moins d'une seconde pour récupérer.

Le RAC a analysé le temps de réaction et la distance parcourue en cas d'éblouissement. Un conducteur se remettant d'avoir été ébloui par les phares pendant cinq secondes en conduisant à 96 km/h couvrirait une distance de 134m, ce qui est plus que la longueur d'un terrain de football, qui mesure au maximum 120 mètres.

2 images
Temps de réaction et distance parcourue en cas d'éblouissement © RAC

Le réglage est essentiel

Quel que soit le type de phares employés - de l'halogène au laser dernier cri - le réglage est un élément essentiel pour la sécurité sur la route.

"Lorsqu’un feu est puissant mais n’éclaire pas directement dans la direction de vos yeux, il va de facto éclairer correctement la zone qu’il doit éclairer mais vous ne serez pas ébloui puisque vous ne l’aurez pas directement dans le visage", explique le directeur technique du groupe Autosécurité, Vincent Klingeleers. "C’est la même chose avec une lampe de poche : si vous ne la dirigez pas vers les yeux, elle va éclairer correctement et ne vous éblouira pas."

En revanche, si un feu est mal réglé, par exemple suite à des chocs que le véhicule a subis ou à un remplacement de pare-brise, l’impact en matière d’éblouissement des autres conducteurs sera beaucoup plus intense puisque le feu lui-même a une puissance nettement supérieure à un feu halogène.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK