Les nouveaux moteurs à essence plus polluants que ceux au diesel

Les nouveaux moteurs à essence plus polluants que ceux au diesel
Les nouveaux moteurs à essence plus polluants que ceux au diesel - © Tous droits réservés

Chaque année, en Europe, on estime que 400 000 personnes meurent à cause de la pollution atmosphérique. Mais alors que la pollution automobile est au coeur des préoccupations des gouvernements, on se rend compte que les voitures à essence qui arriveront sur le marché ce mois de janvier sont encore plus polluantes qu'avant. En cause: une nouvelle technologie que l'Europe n'a pas vraiment vu venir.

Les pics de pollution en Belgique sont de plus en plus fréquents. Depuis 2013, la pollution automobile dépasse même la pollution industrielle. Pourtant, la nouvelle génération de moteurs à essence risque d'aggraver la situation. On les pensait moins polluants que les diesel, mais une nouvelle technologie, dite à injection directe, en fait des moteurs ultra polluants.

Jos Dings, directeur de l'Association européenne de transport et environnement explique le désavantage de cette technologie: "Ces moteurs émettent plus de particules fines, très mauvaises pour la santé, causant des cancers et problèmes pulmonaires".

Et les belges achètent de plus en plus de moteurs à essence. L'an dernier, ils représentaient la majorité des moteurs vendus aux particuliers.

L'Union européenne s'est inquiété très tardivement du problème... résultat: il faudra installer des filtres à particules sur les moteurs essences. Mais seulement à partir de 2017, alors que ces moteurs seront déjà sur le marché. "On craint que les constructeurs n'équipent pas les nouvelles voitures à essence avec des filtres à particules, qu'ils laissent la situation existante avec des moteurs trop polluants".

Pourtant, un filtre à particule ne coûte que 50 euros.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK