Les notaires de plus en plus sollicités: 870 000 actes en 2014

Les notaires de plus en plus sollicités: 870 000 actes en 2014
Les notaires de plus en plus sollicités: 870 000 actes en 2014 - © Jonas Hamers - BELGAIMAGE

L'activité des notaires connait une augmentation croissante : l'an dernier, près de 870 000 actes ont été passés, ce qui donne une moyenne appréciable par notaire de deux actes par jour ouvrable. Les domaines pour lesquels ils sont sollicités varient, tandis que la profession se modernise et se féminise.

Les études fourmillent de dossiers, des dossiers toujours plus précis pour éviter toute équivoque, tout recours, notamment en matière d'urbanisme et dans l'immobilier.

L'immobilier reste le cœur d'activité des notaires, sauf à Bruxelles : les actes ont augmenté l'année dernière de 7,5% en Flandre, et de près de 4% en Wallonie.

Ce qui a précipité des transactions, c'est à la fois la perspective d'une modification des bonus logement et le refinancement de crédits hypothécaires dus à la baisse des taux d'intérêts.

Autre augmentation : la création d'entreprises, avec 20% de plus sur base annuelle. En revanche, en matière de divorces, le bilan est stable.

La profession se rajeunit et se féminise

Pour se charger de tous ces dossiers, la profession se rajeunit et se féminise. "Depuis 1999, le nombre de femmes a triplé, explique Lorette Rousseau, présidente de la Fédération du Notariat. Quand vous pouvez travailler dans une association, à deux, trois ou quatre notaires, vous avez plus la possibilité de combiner votre vie professionnelle et votre vie privée. Pour les jeunes femmes, c'est très intéressant."

Le notariat se modernise aussi : tous les actes sont transmis au ministère des Finances par voie électronique. 

Quant à l'accès à la profession, la seule voie est désormais la réussite à un concours spécifique.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK