Les magasins ouverts en soirée le jeudi: un succès depuis plus de 30 ans à Maastricht

C'est une tradition qui remonte aux années 80 un peu partout aux Pays-Bas. Une fois par semaine, généralement le jeudi, les magasins ouvrent jusque 21 heures. Trois heures supplémentaires par rapport à l'horaire des autres jours de la semaine. Maastricht, ville située à une demi-heure de route de Liège en fait partie. Et pour ses commerçants, cela vaut la peine. Presque tous les magasins du centre-ville y participent. Et même si personne ne veut citer de chiffre, le jeudi soir représente une part importante de leur chiffre d'affaires. Même si le succès s'est un peu étiolé au fil des ans, aucun des commerçants avec lesquels nous avons discuté ne souhaite revoir cette ouverture tardive. Pour certains d'entre eux, elle serait juste plus opportune d'ouvrir plus tard aux portes du week-end, c'est-à-dire le vendredi soir. 

Il est vrai que les rues de la ville sont très fréquentées le jeudi soir. Et pas uniquement par des Néerlandais. Les Allemands mais aussi les Belges sont nombreux dans les rues. Pour eux, c'est très agréable de pouvoir faire du lèche-vitrine après la sortie du travail.

Les Néerlandais ont un gros avantage, c'est que la loi prévoit que les magasins peuvent ouvrir leurs portes tous les jours de 8h à 22h sans autorisation spécifique. Les employés ne doivent donc pas être payés plus cher le soir. Cette ouverture tardive pousse certaines boutiques à fermer d'autres jours de la semaine, où les passages sont moins nombreux. Les plus grandes enseignes, elles, font davantage tourner leur personnel aux horaires plus ingrats sans que cela ne semble poser le moindre problème.

Si aujourd'hui, l'ouverture tardive des magasins en soirée est ancrée dans les mœurs, cela a pris du temps. Depuis quatre ans, les magasins de Maastricht sont également ouverts le dimanche après-midi. Mais la mesure commence seulement à être connue du grand public. C'est pourquoi, les Néerlandais insistent sur la nécessité de lancer des campagnes publicitaires sur ces ouvertures, d'avoir un message clair et simple et de les inscrire dans la durée.

Depuis quelques semaines, Liège s'est lancée dans l'aventure de l'ouverture tardive. Mais cela ne concerne que certains magasins dans quelques quartiers seulement et cette ouverture ne se fait qu'une fois par mois. Bruxelles et Namur avaient déjà tenté l'aventure il y a quelques années sans succès. L'avenir dira si cette initiative liégeoise remporte le même succès que son homologue néerlandaise.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK