Les limitations de vitesse en France vont varier d'un département à l'autre

Les limitations de vitesse en France vont varier d'un département à l'autre
2 images
Les limitations de vitesse en France vont varier d'un département à l'autre - © PHILIPPE HUGUEN - AFP

L'année dernière, il fallait lever un peu plus le pied sur toutes les routes secondaires du territoire français : les limitations de vitesse passaient de 90 km/h à 80 km/h, du moins sur les départementales à double sens qui n'avaient pas de séparateur central. Mais depuis aujourd'hui, la décision devient locale.

Chaque département peut choisir s'il maintient l'abaissement à 80 km/h ou s'il revient à la tranche supérieure. Cette décision est prise à la carte, puisque le préfet peut également décider que la limitation choisie s'applique à l'ensemble ou à une partie seulement de son département. Cela se révèle être un gros casse-tête pour les automobilistes. Alors si vous devez vous rendre en France en voiture cet été, soyez attentifs, les panneaux d'indication ne sont pas toujours très clairs.

Qui fait quoi ?

Les départements qui comptent rester à la limitation à 80 km/h sont assez peu nombreux. D'après un recensement de France Inter auprès des différents préfets, 7 départements dont le Var, le Gard et les Pyrénées Orientales choisissent de maintenir le cap décidé en 2018. L'essentiel des localités françaises prévoient donc de revenir à la limitation de 90 km/h, au moins sur un axe.

Attention, la Loi sur les Mobilités dans laquelle s'inscrivent ces changements a déjà été votée à l'Assemblée nationale, et doit encore être promulguée ce mercredi 10 juillet. On notera qu'elle prévoit également que les applications GPS qui signalent des contrôles de police, telle que Waze ou Coyote, pourront être temporairement interdites.