Les jeux couronnés à Cannes: à la découverte des successeurs du Monopoly

Les invités VIP du Festival International des Jeux - Cannes - 20116
12 images
Les invités VIP du Festival International des Jeux - Cannes - 20116 - © Delphine Simon

Au mois de février, ce ne sont pas les stars de cinéma qui défilent sur le tapis rouge de Cannes, mais des Playmobil. Cette mise en scène annonce la couleur de la 30ème édition du Festival international des jeux. Ici, on ne se prend pas au sérieux, mais on invente avec sérieux les jeux de demain. Au programme de ces 3 jours de festival : des rencontres entre les auteurs de jeux de société et les éditeurs, mais aussi des récompenses. Cette année, à nouveau, un éditeur belge faisait partie de la liste des nominés.

Depuis l'ouverture du festival, la file d'attente ne désemplit pas devant les portes du Palais à Cannes. Chaque année, ce festival gratuit attire 150 000 visiteurs. Il faut dire que les pôles d'attractions sont nombreux. Sur 30 000 mètres carrés, le public peut découvrir un millier de jeux destinés à tous les âges et pour tous les goûts.

Ici, à Cannes, on peut toucher mais aussi tester les jeux. Les amateurs viennent s'amuser alors que les professionnels viennent repérer les jeux de demain. C'est notamment durant ce festival que les auteurs présentent leurs nouveaux concepts à des éditeurs. Ces rencontres qui se font à l'abri des regards.

La touche Belge

Si le Belge est joueur, il est aussi reconnu comme étant un acteur important dans la création des jeux de société. Cette année, sur les 9 nominés figurait l'éditeur belge Repos Production avec son jeu "7wonders:Duel".

Thomas Provoost et son acolyte Cédrick Caumont commencent à connaitre ce festival. Même s'ils restent très modestes, ils pourraient se vanter d'avoir déjà remporté 3 fois l'As d'or, notamment pour les jeux "Time's Up" et "Concept". Aujourd'hui, ces jeux sont deux best-sellers.

Les jeux qui ont été créés en Belgique dépassent depuis longtemps nos frontières. Reconnus pour leurs qualités notamment ludiques et graphiques, les jeux belges sont régulièrement commandés aux quatre coins du monde.

Les As d'Or

Cette année, l'équipe de Repos Production ne partira pas avec un As d'Or, mais bien avec de nouveaux projets de développement en tête suite à ses nombreuses rencontres avec des auteurs talentueux.

Le jury du Festival international de Cannes a décerné l'As d'Or - Jeu de l'année au "Mystérium" d'Oleg Sidorenko et Oleksandr Nevskiy. L'As d'Or - Jeu de l'année Enfant à "Maître Renard" de Frédéric Vuagnat et, enfin, l'As d'Or - Jeu de l'année Expert à "Pandemix Legacy" de Matt Leacock et Rob Daviau.

Ces prix assureront une nouvelle visibilité à ces jeux qui sont sortis en 2015. L'année passée près de 1000 nouveaux jeux de sociétés sont sortis sur le marché francophone. Un chiffre énorme. En 1999, seulement 100 sorties avaient été enregistrées.

Depuis des années, le jeu de société revient en force. En Belgique, en 2015, le secteur affichait une croissance en hausse de 12%. L'avenir des jeux de société s'annonce radieux avec toujours plus de concepts innovants pour surprendre les joueurs.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK