Pourquoi faut-il rapporter nos anciens GSM et smartphones?

A partir de ce 1er avril et jusqu'à jeudi, les écoliers et étudiants wallons sont invités à rapporter à l'école les gsm ou smartphones qu'ils n'utilisent plus. Des points de collecte ont été installés à cet effet dans de nombreux établissements scolaires.

Une mine de minerais

On estime que, chaque année, 1,4 milliard de téléphones portables sont fabriqués. Entraînant l'abandon de gsm ou de smartphones de la génération précédente. Récupel, l'organisation chargée de la récupération des déchets en Belgique, estime ainsi que 3,2 millions de vieux gsm et de smartphones dorment dans les tiroirs des Belges. Ils sont peu recyclés car ils prennent peu de place ou  parce que leur propriétaire y est attaché sentimentalement. Or ces téléphones contiennent une quantité de minerais précieux qui ne demandent qu'à être réutilisés.

Il est l'or de recycler

Le chiffre est impressionnant: une tonne de gsm permet de récupérer 300 grammes d'or. Mais ce n'est pas tout. Chaque téléphone portable contient de l'argent, du platine, du cuivre, du palladium, du titane mais aussi des terres rares. Or l'extraction de ces minerais pose problème. Elle est, d'une part, très polluante, a lieu souvent dans des pays en guerre ou instables et provoque la déforestation. Recycler ces matières premières permet de réduire cet impact. On estime, en effet, que chaque gsm fabriqué demande l'extraction de 15 kg de minerais bruts.

Rapporter son portable

On estime aujourd'hui que seuls 2% des gsm non utilisés sont recyclés à travers le monde. C'est très peu. Surtout lorsqu'on sait que les métaux précieux qu'ils contiennent chacun en quantité infinitésimale, sont recyclables à l'infini.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK