Les hirondelles ne volent pas plus bas par mauvais temps

RTBF
RTBF - © RTBF

La croyance populaire fait fausse route: les hirondelles ne volent pas plus bas par mauvais temps, révèle une étude autrichienne, publiée mardi.

Peter Biedermann, de l'Université de Berne, et Martin Kärcher, de l'Université anglaise de Sheffield, ont observé les hirondelles de fenêtre et de cheminée dans le Sud-Ouest de la région autrichienne de Styrie. Ils en ont noté les différentes hauteurs de vol, tout en observant les conditions météoroloqiques. L'altitude du vol des hirondelles a pû être calculée grâce à un système de ballons remplis d'hélium pouvant s'élever jusqu'à 80 mètres, écrivent les deux chercheurs dans "Egretta", la publication de l'association autrichienne de protection des oiseaux BirdLife. Les résultats de la recherche ont montré que les deux types d'hirondelles volaient plus haut par mauvais temps que par beau temps. L'heure de la journée ne semble avoir que très peu d'influence, poursuivent les chercheurs. En revanche, les oiseaux s'adaptent rapidement aux sources de nourriture abondantes, comme les fourmis volantes.

 

(M.S. avec Belga) 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK