Les habitants d'un village allemand achètent tout le stock de bière pour mettre à mal un festival néo-nazi

Ce week-end se tenait le festival néo-nazi "Schild und Schwert" dans le petit village allemand d’Ostritz, dans l’est de l’Allemagne. Des centaines de participants se sont rassemblés, mais malgré la chaleur, ils n’ont pas pu boire de bières.

Les habitants du village se sont en effet mobilisés pour écouler le stock de bières du supermarché local pour montrer leur mécontentement. Plus de 100 casiers ont été emportés.

Quelques jours plus tôt, un juge avait décrété que l’alcool serait interdit pendant l’événement. "Au vu d’événements antérieurs et de la réunion de plusieurs camps politiques différents, ainsi que du caractère agressif de l’événement, la consommation augmenterait sans doute le risque d’affrontements violents", peut-on lire dans les médias allemands.

La police avait donc confisqué 4200 litres de bière et 200 litres d’alcool ont également été confisqués aux visiteurs.

Selon la police, 300 personnes ont défilé pacifiquement dans les rues d’Ostritz pour protester contre cet événement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK