Les fumées des incendies australiens ont fait le tour de la planète

Les fumées des incendies australiens ont fait le tour de la planète
Les fumées des incendies australiens ont fait le tour de la planète - © SAEED KHAN - AFP

Les émanations des feux qui ravagent l'Australie depuis plusieurs semaines ont traversé les océans et survolé les continents pour revenir à leur point de départ. C'est ce que montre une animation réalisée par une équipe de chercheurs de l'ULB.

Grâce aux données récoltées par le sondeur IASI (pour interféromètre atmosphérique de sondage infrarouge), les chercheurs du service chimie quantique et photophysique de la faculté de sciences de l'ULB surveillent depuis 2006 la composition de l'atmosphère. Il ressort de l'interprétation des données que les nuages de fumée émanant des feux de forêt australiens, portés par les vents, quittent le pays par l'est puis survolent l'Amérique du Sud et l'Afrique avant de revenir au-dessus du plus grand pays d'Océanie.

Avec plus d'un million d'observations par jour, sur 90% de la surface terrestre, le sondeur IASI permet de détecter les polluants dans l'atmosphère. Il a aussi comme avantage d'affiner les prévisions météorologiques. Les sondes surveillent également les éruptions volcaniques. Ainsi, en 2010, les chercheurs de l'ULB, après avoir observé les conséquences de l'éruption de l'Eyjafjallajökull (le massif volcanique islandais qui avait gravement perturbé le trafic aérien mondial en 2010), avaient développé un système d'alerte automatique utilisé aujourd'hui par les compagnies aériennes.

L'animation est consultable ici.

 

Sujet sur l'arrivée de la pluie et la poursuite des opérations contre le feu (JT 19h30 de ce jeudi):

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK