Les Etats-Unis dévoilent le laser le plus puissant du monde

Le National Ignition Facility (NIF) est avant tout destiné à évaluer la fiabilité et la stabilité de l'arsenal nucléaire américain, mais les scientifiques estiment qu'il pourrait aussi permettre des découvertes dans le domaine de la fusion de l'hydrogène, prometteuses pour l'environnement.

Le NIF, situé dans le laboratoire Lawrence Livermore, à environ une heure de San Francisco, peut faire converger 192 faisceaux laser vers un même point, recréant les températures et la pression qui existent au coeur d'une étoile ou d'une planète géante.

Les équipements du laser, reliés à une sphère de la taille d'une maison, vont permettre de recréer un environnement et de mener des expériences inédites sur Terre, selon le laboratoire.

"Le succès du NIF sera une percée scientifique historique; la première combustion par fusion dans le cadre d'un laboratoire, répliquant sur Terre le processus qui actionne les étoiles", s'est réjoui le directeur du programme, Edward Moses.

La construction du laser avait été entamée en 1997 et financée par l'Administration de la sécurité nucléaire nationale (NNSA).

Selon l'administrateur de cet organisme, Tom d'Agostino, le laser va contribuer aux efforts visant à maintenir la force de dissuasion nucléaire des Etats-Unis sans procéder à des essais.

Le laboratoire qui héberge ce laser "est le seul endroit du monde capable de fournir certaines des techniques les plus vitales pour maintenir sans risque la viabilité de l'arsenal nucléaire du pays", a-t-il affirmé.

Les scientifiques estiment également que le super laser va permettre des avancées majeures en astronomie et en astrophysique, en recréant les conditions qui existent sur les supernovas, les trous noirs ou encore au coeur des planètes géantes.

Selon des responsables du laboratoire, l'électricité dérivée de réactions de fusion semblables à celles qui ont lieu sur le soleil pourrait également aider à satisfaire l'appétit croissant de l'humanité pour les énergies propres.

(Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK