Les entrepreneurs de pompes funèbres lancent une assurance-obsèques

Les entrepreneurs de pompes funêbres lancent une assurance-obsèques
Les entrepreneurs de pompes funêbres lancent une assurance-obsèques - © Archive Belga/Bruno Fahy

Le coût de la vie augmente, il semble que mourir aussi coûte cher. De plus en plus de personnes ont du mal à payer les funérailles d'un proche. La fédération des pompes funèbres lance une assurance obsèques. Pour aider leurs clients mais surtout pour être sûres de se faire payer.

Cette nouvelle assurance offre deux possibilités : soit prépayer vous-même vos propres funérailles avec votre argent. Vous soulagez alors les proches et vous assurez vos dernières volontés. Soit souscrire une assurance mensuelle qui payera les frais des obsèques en cas de décès. 

De tels systèmes existent déjà dans le privé mais, avec cette nouvelle formule, pour Johan Dexters de la fédération des pompes funèbres il y a plus de garanties, tant pour le client que pour les entrepreneurs : "On a la garantie que l’argent sera là au moment du décès. Avant, c’était payé directement à la famille ou aux héritiers du décédé, c’était souvent un problème d’avoir l’argent".

Il faut dire que les obsèques coûtent cher, entre 3000 et 6000 euros en moyenne. Ces dernières années Johan Dexters constate qu’il y a de plus en plus de mauvais payeurs : "Il y a une augmentation du nombre de gens qui ne peuvent pas payer leurs funérailles. On compte au moins un cas sur 20 qui a ce problème en moyenne en Belgique".

Un sur 20, c'est presque 5000 enterrements par an en défaut de payement, un sacré manque à gagner. La faute en revient à la crise selon la fédération des pompes funèbres. Cette nouvelle assurance devrait être un bon moyen de revoir la couleur de cet argent.

S. Bourgeois

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK