Les empreintes digitales sur les nouvelles cartes d'identité: dès la fin d'année dans ces communes

Les empreintes digitales sur les nouvelles cartes d'identité: dès la fin d'année dans ces communes
Les empreintes digitales sur les nouvelles cartes d'identité: dès la fin d'année dans ces communes - © Tous droits réservés

Les empreintes digitales sur les nouvelles cartes d'identité, c'est pour très bientôt: le Conseil des ministres vient de communiquer la liste des communes qui feront partie de la "phase pilote" dès la fin de cette année.

Il s'agit de: Lokeren, Rhode-Saint-Genèse, Waasmunster, Alost, Wichelen, Lievegem, Ostende, Merelbeke, Berlare, Geraardsbergen, Dendre, Wetteren, Sint-Lievens-Houtem, Louvain, Ath, Charleroi, Frameries, Saint-Ghislain, Colfontaine, Leuze, Comines-Warneton, Woluwe-Saint-Lambert, Eupen, Tournai et Bruxelles.

"Ce renouvellement représente une étape importante dans la lutte contre la fraude en matière de documents d'identité par des criminels et des terroristes", a déclaré le ministre Pieter De Crem. Avec ce lancement du projet-test, notre pays rencontre l'obligation européenne d'inclure des empreintes digitales sur la puce des nouvelles cartes d'identité. De Crem garantit que "toutes les mesures nécessaires ont été prises pour répondre aux préoccupations des citoyens en matière de vie privée".

La mesure avait été initialement approuvée à la Chambre par le gouvernement Michel en novembre dernier, mais avait été reportée suite à la chute du gouvernement. Elle était très contestée, notamment par la  KU Leuven qui avait estimé que "La mesure n'est pas claire, superflue, disproportionnée et, de surcroît, particulièrement risquée".

Le cabinet De Crem garantit que l'étude KU Leuven a été étudiée par les services responsables, et que "toutes les mesures ont été prises pour protéger la vie privée de la population". Les données sont stockées pendant trois mois au maximum dans une base de données centrale gérée par le service qui tient également le registre national et toutes les données électorales. "Ce sont des experts dans la gestion de serveurs et de données sécurisés. Nous nous concentrons constamment sur la sécurité de ces bases de données."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK