Les coulisses d'un concours félin: chat alors !

RTBF
RTBF - © RTBF

Régulièrement, le dimanche, ils et elles se lèvent à pas d'heure, embarquent leurs petits chéris dans des cages ou des paniers et partent vers un lieu où ils vont se retrouver avec d'autres passionnés. Ils et elles sont éleveurs de chats. Amateurs ou professionnels, mais toujours passionnés.

Leur rendre visite, c'est aller à la rencontre de gens prêts à sacrifier week-ends et soirées pour pomponner leurs chats, leur faire prendre un bain (et quiconque a déjà essayé sait que ce n'est pas chose aisée) et les apprêter avec toutes sortes de poudres et de sprays. Il faut que, devant le juge, Minou brille de tous ses feux et puisse emporter un prix voire, avec beaucoup de chance, être reconnu comme le plus beau du concours.

Ce jour là, nous sommes allés à Namur, On y a croisé Euthymènes du Thier des Vignes, Cartoon des Hiboux du Maine ou Elvis de la Pomponette, trois chats au poil impeccable et au pedigree sans tache. On y a rencontré des juges qui expliquent que, pour pouvoir décider qui est le plus beau chat, il faut d'abord suivre des études "comme des études de vétérinaire, mais sans les soins". On y a découvert des gadgets sensass', comme la fausse souris qui excite autant Poussy qu'une vraie ou le petit plumeau avec clochette intégrée, indispensable pour garder le chat concentré devant les juges. On a surtout découvert un monde feutré, où le ronronnement des chats et de leurs maîtres est la plus belle récompense... 


L'association autonome des amateurs félins, qui organisait le salon de Namur, a un site web : http://www.aaaf.be

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK