Les contacts à haut risque entièrement vaccinés seront exemptés de quarantaine en cas de test initial négatif

Les contacts à haut risque entièrement vaccinés seront exemptés de quarantaine en cas de test initial négatif. Cette décision a été prise par le CIM Santé publique. Les nouvelles règles s’appliqueront à partir du 24 juin 2021.


►►► A lire aussi : Voyages à l’étranger : voici les nouvelles destinations pour lesquelles il ne faudra pas faire de quarantaine ou de test au retour


Au vu de la couverture vaccinale élevée et de la réduction du nombre d’infections, hospitalisations et décès, le CIM décide d’assouplir les règles actuellement en vigueur concernant les contacts à hauts risques. Ces changements ne concerneront que les personnes entièrement vaccinées.

Concrètement

Dans son communiqué, le CIM explique :

  • "Les contacts à hauts risques entièrement vaccinés ne doivent être testés que le premier jour et, en cas de résultat négatif, ils seront dispensés d’un second test et d’une quarantaine ; en cas de refus du test, une quarantaine de dix jours doit être respectée" ;
  • "La règle de quarantaine reste en vigueur pour les personnes entièrement vaccinées en cas de cluster d’infections, plus particulièrement dans les cas suivants : un établissement de soins résidentiels (telle qu’un centre de soins résidentiels) ; dans les collectivités (à l’exception de celles énumérées au point 3) et les entreprises en cas de "foyers d’infection" (il s’agit d’un cas confirmé au moyen d’un test PCR chez des personnes entièrement vaccinées).
  • "Les collectivités qui prennent en charge les enfants et les jeunes, telles que les écoles, les crèches, les internats, les activités de loisirs, etc. ont leurs caractéristiques spécifiques. Par exemple, les enfants et les jeunes de moins de 16 ans ne sont actuellement pas vaccinés et ces groupes d’âge présentent également un risque moindre de maladie et sont probablement moins susceptibles de transmettre le virus COVID-19. À l’heure où de grands groupes d’adultes ont été vaccinés, il devrait être possible de revoir les règles de tests et de quarantaine dans ces contextes également et de les adapter. Dans les semaines à venir, le Commissariat corona du gouvernement se réunira avec des experts pour élaborer des nouvelles règles médicales fondées et réalistes. La CIM Santé publique en discutera début juillet, en étroite concertation avec les autres ministres compétents."

►►► A lire aussi : La vaccination contre le Covid-19 porte ses fruits : "seulement" 0,32% des personnes totalement immunisées sont infectées


Qu’entendre par vaccination complète ?

"La vaccination complète signifie 14 jours après la dernière dose requise pour le vaccin en question", explique le CIM. "En d’autres termes, à partir de 14 jours après la dose unique du vaccin Johnson & Johnson et à partir de 14 jours après les deux doses de tous les autres vaccins. Si une personne a déjà été infectée par le virus SRAS-CoV-2 au cours des 180 derniers jours, une seule dose suffit pour être considérée comme totalement vaccinée."

Jusqu’à présent, l’ensemble des contacts à haut risque devaient respecter une quarantaine de 10 jours. Cette période de quarantaine débute à partir du jour du contact. Cette durée pouvait cependant être réduite à 7 jours moyennant un test PCR négatif au 7e jour après le dernier contact à risque.

Point presse Sciensano du 11/06/2021:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK