Les cohabitants se séparent davantage que les couples mariés

Les cohabitants se séparent davantage que les couples mariés
3 images
Les cohabitants se séparent davantage que les couples mariés - © Pixabay Creative Commons CC0

Des sociologues de l’université d’Anvers ont analysé les données de près de 20 000 couples qui se sont mariés ou ont commencé une cohabitation entre 1999 et 2001. Il en ressort que 14 ans plus tard, près de deux tiers des couples de cohabitants ont cassé, alors que près de 80 % des couples mariés le sont encore…

 

Les jeunes se séparent davantage. " C’est plus facile de se mettre en ménage, aujourd’hui qu’auparavant, analyse le professeur Dimitri Mortelmans. Les meubles coûtent moins cher. Les jeunes font donc le pas plus rapidement. Auparavant, quand on se mettait en ménage, cela signifiait qu’on s’engageait pour le long terme. Ce n’est plus forcément le cas. Vingt-six ans est clairement un âge pivot. Les moins de vingt-six ans se séparent plus rapidement ".

C’est pendant les cinq premières années d’une relation entre cohabitants que cette relation a le plus de risques de se terminer. Après cinq ans, on constate qu’un couple sur deux a cassé.

Les projets communs cimentent les couples

Avoir des enfants dans les premières années de la relation est un gage de solidité pour les couples. " Avoir un enfant, acheter une maison, se marier sont autant de facteurs de consolidation des couples ", ajoute Dimitri Mortelmans.

 

 

Voilà qui n’étonne pas Françoise Van den Eynde. Elle est psychanalyste et travaille également avec des couples depuis une vingtaine d’années. " Le mariage lie symboliquement deux personnes. Ce ne doit pas forcément être le mariage, mais il s'agit bien de se demander ce qui lie réellement deux personnes ? Si c’est le plaisir immédiat mais que symboliquement il n’y a pas quelque chose qui fait lien, le couple se séparera plus rapidement si une difficulté surgit ".

Les projets cimentent les couples : construire ensemble une maison, décider de fonder une famille, partir vivre ensemble à l’étranger sont autant de projets qui peuvent faire lien. " Il faut être plus créatif aujourd’hui. Auparavant, tout était construit. La société avait construit les choses pour tout le monde: "le mariage, les enfants, on ne divorce pas…" Je carricature, mais c’était en quelque sorte plus simple. Aujourd’hui, ça ne tient plus. Donc c’est à la fois une chance d’être plus créatif, et à la fois, c’est plus complexe ".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK