Les cigognes traversent désormais la Wallonie

Même si les exemples se multiplient ces dernières années, le passage chez nous de cigognes blanches reste une raison d’émerveillement.
Ce jeudi, le spectacle était du côté de Courrière, au sud de Namur. Plusieurs cigognes y ont fait escale.

Un plumage blanc strié de pennes noires, de longues pattes et un bec rouge : impossible de les confondre avec d’autres échassiers ! Les cigognes qui traversent nos régions et parfois s’y posent sont immédiatement identifiables. C’est ainsi qu’on les a repérées ce jeudi dans le petit village namurois.

Migration postnuptiale

Habituellement, les cigognes migrent deux fois par an. Le premier voyage, la migration prénuptiale, emmène les oiseaux de leurs zones d’hivernage vers leur lieu de nidification. Le deuxième voyage, la migration postnuptiale, va en sens inverse et conduit les cigognes vers leurs quartiers d’hiver. Elle s’observe le plus souvent vers la fin août.

D’où viennent les cigognes "belges" ?

Les cigognes qu’on aperçoit chez nous proviennent souvent des Pays-Bas, d’Allemagne voire parfois de Scandinavie. Mais ces dernières années, plusieurs couples ont aussi élu résidence en Belgique : du côté du Zwin, de Casteau et, en Hesbaye liégeoise, près de Horion-Hozémont.

Et où vont-elles ?

L’hivernage classique et traditionnel des cigognes est en Afrique, au Sénégal et au Soudan. Elles y parviennent par le chemin du Détroit de Gibraltar. Mais on observe désormais qu’elles s'arrêtent de plus en plus souvent en route et traversent l’hiver en Espagne où – ce n’est guère romantique – elles se nourrissent aisément dans les décharges à ciel ouvert.

Elles ne partent pas toutes

Le réchauffement climatique a également changé leurs habitudes. Il arrive que des cigognes décident de ne pas nous quitter en hiver. Mais si les rigueurs hivernales se prolongent, elles dépendent alors totalement de la bienveillance humaine pour se nourrir. Si cet hiver, il vous arrivait d’en croiser, il faudra donc y songer.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK